|
Enseignement

Analyser l’activité enseignante : des outils méthodologiques et théoriques pour l’intervention et la formation

Sous la direction de Frédéric Yvon & Frédéric Saussez

Une critique de Analyser l’activité enseignante : des outils méthodologiques et théoriques pour l’intervention et la formation sous la direction de Frédéric Yvon & Frédéric Saussez, Presses de l’Université Laval, 2010.

Nous ne pouvons réellement rendre justice à cet ouvrage sans en décrire la structure qui démontre le sérieux du travail réalisé par les chercheurs qui ont participé à sa rédaction. Le livre compte 326 pages d’une écriture scientifique qui, malgré tout, maintient notre intérêt de la première à la dernière page. Le volume se divise en trois parties. La première présente les contributions des experts internationaux qui ont participé au séminaire réalisé en 2006 par le Centre de recherche interuniversitaire (CRIFPE) de l’Université de Montréal portant sur les différents outils offerts par l’ergonomie pour analyser l’activité enseignante. La deuxième partie porte sur la littérature trouvée par les chercheurs du CRIFPE concernant l’analyse de l’activité enseignante. La troisième partie met en perspective les travaux de divers chercheurs du Québec qui ont pour objet le développement de la recherche sur l’activité enseignante. Le volume se termine par une conclusion de Claude Lessard, président du Conseil supérieur de l’éducation, sur les défis que pose l’analyse du travail enseignant.

 L’essentiel de l’ouvrage porte sur l’application de l’ergonomie à l’activité des travailleurs et plus particulièrement au travail enseignant, que les auteurs définissent étymologiquement comme « l’étude des lois du travail ».

L’ergonomie s’applique au travail enseignant :

  1. En analysant comment la méthodologie et la théorie ergonomique s’insèrent dans les recherches pédagogiques;
  2. En démontrant comment utiliser l’ergonomie d’une façon concrète pour analyser le travail de l’enseignant;
  3. En reconnaissant le double rôle de l’ergonomie, à savoir : préserver la santé du travailleur et accroître par le fait même son efficacité.

Bref, tout se joue entre le «quoi faire» et «le comment faire». Aussi, la suite de cet ouvrage décrit l’écart entre ce que l’enseignant doit faire et ce qu’il fait en réalité.

En conclusion, nous sommes d’avis que ce volume comble un vide et constitue une contribution importante pour une meilleure compréhension de l’activité enseignante. Nous pouvons croire que la personne qui lira ce livre aura une vision réaliste et éclairée du travail des enseignants et pourra ainsi mieux en apprécier la valeur.

Photo: Dave Donald

Première publication dans Éducation Canada, mars 2015

Apprenez-en plus sur

André Lemieux

André Lemieux, Ph. D., est professeur au département d’Éducation et de Pédagogie de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Join The Network