Editor's Note

|
Enseignement

Le perpétuel stagiaire heureux

Quel que soit l’apprenti, qu’il soit stagiaire, élève, artisan, sorcier, maître même, cet être souffrira d’un bien fol entendement en croyant que sa formation a enfin culminé. En effet, l’apprentissage, tout comme la vie, n’offre jamais que des délais probatoires. Le rêve doit persister ; l’enseignant d’aujourd’hui se doit, afin d’assurer un avenir serein et productif à ceux qui n’en ont pas encore conscience, de projeter perpétuellement ses enseignements dans les écoles de demain afin de façonner les citoyens que notre société mérite. Que de talent pédagogique faut-il développer afin d’enrichir l’incontournable métissage, décrié par les tyrans modernes, de la remarquable diversité des origines et des langages culturels ainsi que des modes d’apprentissage individualisés qui s’inscrivent dans les classes d’un monde devenant enfin magnifiquement mosaïqué.

Ce qu’on retrouve dans les articles de cette édition du magazine Éducation Canada, ce sont de sages propos présentés par de généreux témoins de métier qui, selon leur expérience, invitent la nouvelle génération d’enseignants à désapprendre ce qu’ils ont eux-mêmes subi en classe afin de mieux s’approprier ingénieusement ce qu’on leur a prescrit, jusqu’à ce que leur enseignement devienne décidément authentique selon l’identité en évolution de chacun de leurs élèves.

En réalité, quels que soient les objectifs requis dans les programmes d’études ou par les formateurs, la fondamentale priorité d’un enseignant sera toujours d’être conscient et consciencieux de l’impact et des conséquences que ses gestes, paroles et plans de leçons auront sur chacun de ses élèves. Bien sûr, le monde de l’éducation exige une bonne dose d’altruisme, de créativité et d’engagement, mais chaque enseignant doit aussi se respecter et maintenir un équilibre de vie lorsqu’il se donne pour mission de partager son plaisir d’apprendre avec ses élèves, et cela en offrant l’exemple d’un apprenant qui infuse de la bonne humeur et qui refuse de courber l’échine, de s’épuiser et de contempler l’abandon.

Alors, enseignants en constante évolution, galvanisez l’énergie que vous consacrez à vos stages afin de perpétuer vos élans de collaboration, votre enthousiasme, votre professionnalisme et votre questionnement en ce qui concerne l’évaluation légitime du progrès de vos élèves afin de véritablement faire face aux défis du monde de l’éducation, et particulièrement l’appui individualisé aux élèves en difficulté, l’apprentissage cahoteux de trop de garçons ainsi qu’un navrant taux de décrochage. Tout compte fait, poursuivez votre stage de formation tout au long de votre carrière sans jamais laisser s’éteindre votre émerveillement en présence de vos élèves afin de contribuer à leur cheminement jusqu’au fier et heureux jour de la délivrance de leur diplôme !

 


Photo : iStock

Première publication dans Éducation Canada, septembre 2018

Apprenez-en plus sur

Jean-Claude Bergeron Réseau ÉdCan

Jean-Claude Bergeron

Consultant, Nova Scotia Ministry of Education

Il travaille comme consultant pour la division francophone du ministère de l'Éducation de la Nouvelle-Écosse. Il est l'ancien rédacteur en chef du magazine ACPI (Association canadienne des profess...

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau