|
Design technopédagogique, Enseignement

Développement professionnel en mutation

pour un transfert de connaissances réussi

Les activités de développement professionnel en milieu scolaire sont en pleine mutation. Les ressources budgétaires étant limitées, tous veulent s’assurer que les moyens mis en place portent fruit. De nouvelles approches misent sur une plus grande participation des enseignants et autres acteurs et sur la mise en pratique des nouveaux savoirs. Le Centre de transfert pour la réussite éducative (CTREQ) estime également qu’il est essentiel de tenir compte des connaissances issues de la recherche et de la pratique pour maximiser les retombées du développement professionnel.

Les activités de développement professionnel en milieu scolaire sont en pleine mutation. Les ressources budgétaires étant limitées, tous veulent s’assurer que les moyens mis en place portent fruit. De nouvelles approches misent sur une plus grande participation des enseignants et autres acteurs et sur la mise en pratique des nouveaux savoirs. Le Centre de transfert pour la réussite éducative (CTREQ) estime également qu’il est essentiel de tenir compte des connaissances issues de la recherche et de la pratique pour maximiser les retombées du développement professionnel.

Le CTREQ contribue au développement et à la mise en œuvre de nouvelles modalités de développement professionnel. Cet article propose un survol de quelques-unes de ces façons de faire.

 S’approprier et intégrer de nouvelles connaissances

Le CTREQ a pour but d’aider les milieux à s’approprier et à utiliser les connaissances scientifiques en éducation. « Les enseignants intègrent plus facilement les nouvelles connaissances lorsqu’ils ont l’occasion de les mettre en pratique au quotidien, qu’ils peuvent en discuter avec les chercheurs et leurs collègues et rétroagir aux expériences qu’ils ont vécues », explique Linda St-Pierre, présidente-directrice générale du CTREQ.

Le CTREQ a aussi comme préoccupation de stimuler les pratiques innovantes. Pour ce faire, il réalise des projets d’expérimentation1, tient des événements, offre de la formation et de l’accompagnement et anime un service de veille dont l’information adaptée est diffusée par le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE).

La CAP : axée sur la collaboration et la culture des données

Mieux connues sous le nom de CAP, les communautés d’apprentissage professionnelles sont en émergence dans le milieu scolaire. Ce mode de collaboration se veut une occasion de développement professionnel pour tous les membres de l’équipe-école dans laquelle chacun contribue à la réussite de tous les élèves. Le CTREQ a collaboré à l’expérimentation d’une CAP en lecture à l’École Notre-Dame-du-Canada de la Commission scolaire de la Capitale, dans le cadre d’un projet mené avec Martine Leclerc, chercheuse à l’UQO (Université du Québec en Outaouais). Ce projet a permis la réalisation du site Web Cap sur la réussite2 dans lequel on est informé des aspects à considérer lors de la mise en œuvre d’une CAP.

La CAP repose sur trois pôles :

  1. Des discussions centrées sur les besoins des élèves et basées sur des données;
  2. Des stratégies efficaces et reconnues par la recherche;
  3. Une solide culture de collecte et d’analyse de données3.

Elle se vit au jour le jour dans l’école et dans les classes. Les participants se donnent des objectifs précis, mesurables et orientés sur la réussite. Ils recueillent et analysent des données sur l’apprentissage des élèves, puis ils adaptent leurs stratégies pédagogiques en fonction des effets observés et des progrès des élèves. « J’ai l’impression de faire réellement la différence, observe Marie, enseignante au primaire, parce que je travaille là où les élèves sont rendus4. »

Un référentiel sur l’utilisation efficace des connaissances

En collaboration avec l’Équipe RENARD5, la Direction de la recherche et de l’évaluation du MELS et des acteurs de la pratique, le CTREQ a développé un Référentiel d’agir compétent qui a pour but d’aider les milieux scolaires à intégrer les connaissances validées dans les pratiques. « Des enseignants, des conseillers pédagogiques et des directions d’établissement de sept commissions scolaires6 ont participé activement au codéveloppement de ce référentiel, souligne Linda St-Pierre. Ils participent également à l’expérimentation du référentiel durant l’année 2014-2015. » Les résultats seront rendus disponibles au terme de l’expérimentation.

Des attitudes et des actions sont considérées pour chacun de ces acteurs (voir l’illustration). Trois conditions sont essentielles pour que le référentiel puisse prendre son envol, précise Renée Pinard, conseillère en innovation et en transfert de connaissances au CTREQ : « Il faut partir d’un besoin ressenti par l’équipe-école, pouvoir compter sur le soutien de la direction et sur la participation d’un nombre significatif de membres de l’équipe.

edcan-v55-n1-st-pierre-chart1

École et Stratégies : une démarche de révision des pratiques

Développée par Marie-Martine Dimitri, coordonnatrice de projets au CTREQ, et Pierre Potvin, chercheur à l’UQTR, la démarche École et Stratégies7 a été amorcée afin de répondre aux besoins de milieux de pratique désireux d’être accompagnés dans la mise en œuvre et l’évaluation de leur plan de réussite. Elle propose une révision des pratiques et un modèle d’accompagnement ancrés sur la mobilisation des acteurs et l’utilisation efficace des connaissances.

La mobilisation est soutenue par trois groupes de travail : un comité de pilotage responsable de la cohérence et de la coordination des actions; les chantiers responsables de la sélection, du suivi et de l’évaluation des pratiques; les groupes d’expérimentation responsables, comme leur nom l’indique, de l’expérimentation des nouvelles pratiques.

École et Stratégies propose une démarche rigoureuse qui facilite la progression des pratiques et favorise la réussite des élèves8« C’est une approche motivante pour le personnel et gagnante pour la réussite des élèves », affirme Julie Vigneault, éducatrice spécialisée à l’École secondaire Sainte-Anne et responsable de chantier9. Le site Web École et Stratégies décrit la démarche et l’accompagnement étape par étape. On y trouve aussi tout le matériel nécessaire à la mise en œuvre de celle-ci.

Le transfert de connaissances : objet de concertation

À la demande du MELS, le CTREQ anime un comité de concertation sur le transfert de connaissances en éducation. Mis sur pied en 2012 au terme du 1er symposium portant sur ce thème, ce comité a pour mandat de développer une vision globale des activités de transfert de connaissances au Québec, de porter un regard réflexif sur les actions réalisées et de contribuer à la mise ne œuvre d’initiatives complémentaires. En 2012, ce comité s’est doté de trois groupes de travail sur l’accès aux résultats de recherches, les rôles et responsabilités et la tenue d’un 2e symposium sur le transfert de connaissances en éducation.

Les clés d’un développement professionnel efficace10

  1. Tenir compte des besoins et du contexte;
  2. Favoriser la démarche réflexive;
  3. Passer à l’action;
  4. Intégrer le développement professionnel au quotidien;
  5. Prévoir de l’accompagnement;
  6. Développer une culture d’échange et de collaboration;
  7. Favoriser les collaborations entre la recherche et la pratique;
  8. Faciliter l’accès aux connaissances issues de la recherche et de la pratique;
  9. Se donner des conditions facilitantes (matérielles, organisationnelles, humaines et financières).

Douze expériences inspirantes11 ont été présentées lors du 2e symposium et six12 lors du 1er symposium. Ces expériences illustrent différentes modalités de collaboration et de transfert de connaissances, certaines d’entre elles étant plus directement liées au développement professionnel. Ces expériences sont décrites sur le site Web du 2e symposium.

« Le comité de concertation poursuit ses travaux, dit Linda St-Pierre. Nous avons convenu de maintenir les groupes de travail sur l’accès aux connaissances et sur les rôles et responsabilités et de compléter les travaux sur les critères de validité des savoirs issus de la pratique. » Un groupe sera aussi chargé d’organiser un 3e symposium sur le transfert de connaissances qui portera plus spécifiquement sur l’accompagnement, prévu pour 2016.

Recap – School-based professional development activities are undergoing profound change. New approaches rely on more participation from teachers and other stakeholders and the practical application of new knowledge. According to the Quebec-based knowledge mobilization organization, Centre de transfert pour la réussite éducative (CTREQ), it is also essential to take into account the knowledge generated by research and practice to maximize the benefits of professional development. The mandate of the CTREQ is twofold: to promote innovative practices and to help schools make use of scientific knowledge in the field of education. To accomplish this, it conducts pilot projects, hosts events, provides training and support and gathers information that is adapted and then disseminated by the network, Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE).

Illustration: courtesy Linda St-Pierre et Hélène Rioux

Première publication dans Éducation Canada, mars 2015


1 Voir la section Réalisations du site Web.

2 http://cap.ctreq.qc.ca/

3 Martine Leclerc, Université du Québec en Outaouais. Cap sur la réussite : 3 pôles essentiels, http://cap.ctreq.qc.ca/3-poles/ (page consultée le 3 décembre 2014).

4 Extrait de la vidéo Retombées chez les enseignants www.youtube.com/watch?v=-qIxbJ8sA20&feature=youtu.be

5 L’Équipe RENARD regroupe des chercheurs québécois de différentes disciplines qui s’intéressent au développement de la recherche en partenariat sur le transfert des connaissances dans le domaine social (éducation, socio-sanitaire et communautaire).

6 Les commissions scolaires des Affluents, Des Chênes, des Hautes-Rivières, de Jonquière, de Montréal, des Patriotes et de la Pointe-de-l’Île.

7 www.ctreq.qc.ca/realisation/ecole-et-strategies/

8 Marie-Martine Dimitri, CTREQ. CTREQ : École et Stratégies, [site Web]. 

www.ctreq.qc.ca/realisation/ecole-et-strategies/ (page consultée le 3 décembre 2014).

9 Extrait de la vidéo École et Stratégies : L’accompagnement offert www.ctreq.qc.ca/realisation/ecole-et-strategies

10 Inspiré de CTREQ, Pour un développement professionnel efficace [site Web] 

www.ctreq.qc.ca/pour-un-developpement-professionnel-efficace/ (page consultée le 3 décembre 2014) et de Renée Pinard. Un transfert de connaissances au service du développement professionnel en éducation, CTREQ (non publié).

11 http://transferteducation.ca/experiences-inspirantes/

12 http://transferteducation.ca/experiences-inspirantes-du-1er-symposium/

Apprenez-en plus sur

Hélène Rioux

Hélène Rioux est directrice des communications du CTREQ.

Découvrir

Linda St-Pierre

Linda St-Pierre est présidente directrice générale du CTREQ.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Join The Network