|
Engagement, Enseignement

Quand l’université et l’école conjuguent leurs talents

En 2009, L’Association des directions générales des commissions scolaires du Québec (ADIGECS) me déléguait pour faire partie du jury du Chantier 7 du Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport. Ce programme vise essentiellement à soutenir les universités dans la conception, le déploiement et l’évaluation de projets de formation réalisés en partenariat avec le milieu scolaire. Conçus dans une approche collaborative, tous les projets de formation du Chantier 7 sont appuyés par la recherche-action. Cette mesure ministérielle est fort importante car 2,5 M de dollars lui sont annuellement dédiés. Ayant été membre du jury pendant deux ans, j’ai pu constater l’engouement et le dynamisme que suscite une telle initiative. L’article de Mélissa Després (p. 34) permet de découvrir les impacts d’un tel programme sur le milieu scolaire.

Je vous invite également à lire l’article de Thierry Karsenti (p. 25) qui propose une alternative fort intéressante aux méthodes de recherche en éducation: la « méthodologie mixte » pour mieux répondre aux défis de l’éducation en alliant à la fois les forces des recherches qualitatives, quantitatives et de la recherche-action. Une autre belle façon pour les chercheurs universitaires de se rapprocher du terrain tout en maintenant le dialogue avec le monde scolaire.

Personnellement, je suis persuadée que la recherche-action est une voie à privilégier pour un réel apprentissage, tant pour le chercheur que pour le personnel scolaire concerné. À partir d’une problématique concrète et d’une analyse de situation, tous les intervenants qui y participent sont motivés et engagés dans la recherche de solutions. À travers les étapes de planification, d’observation, de réflexion et d’action, chacun participe à une démarche collaborative et métacognitive très signifiante. La recherche-action de Liliane Dionne et Lorraine Savoie-Zajc (p. 32) portant sur une communauté d’apprentissage conçue pour le développement professionnel en sciences et technologie est particulièrement fascinante. La formation initiale de cette discipline étant souvent perçue comme déficiente, les enseignants se sentent peu outillés dans ce domaine particulier. Les auteurs affirment que la recherche-action intégrée à la communauté d’apprentissage permet d’optimiser le potentiel de croissance professionnelle et d’actions des enseignants qui sont inévitablement engagés dans un processus de recherche et d’ajustements des pratiques.

Peu importe la voie empruntée, quand l’université et l’école conjuguent leurs talents, tout devient possible!

Écrivez-nous!

Transmettez vos lettres ou propositions d’articles à redaction@cea-ace.ca ou indiquez vos commentaires dans la version en ligne d’Éducation Canada, à : www.cea-ace.ca/fr/educationcanada

Photo: Dave Donald

Première publication dans Éducation Canada, novembre 2014

Apprenez-en plus sur

Yolande Nantel

Yolande Nantel

Yolande Nantel est la rédactrice en chef francophone d’Éducation Canada.

Yolande Nantel is the French Editor of Education Canada.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

Mon compte Découvrez notre réseau