|
Design technopédagogique, Engagement, Enseignement, Évaluation

L’Évaluation des apprentissages – De la planification de la démarche à l’évaluation des résultats (2e édition)

Une critique de L’Évaluation des apprentissages – De la planification de la démarche à l’évaluation des résultats (2e édition), par Micheline-Joanne Durand & Roch Chouinard, Éditions Hurtubise inc. (Au Canada – Distribution HMH inc.), 2012 ISBN : 978-2-89428-827-6

Se campant ouvertement dans une approche par compétences, ce livre parle d’évaluation des apprentissages de façon globale, bien que tous les exemples proviennent du contexte québécois de l’école primaire et secondaire.

Dans sa première partie, l’ouvrage s’attarde au contexte actuel de l’évaluation des apprentissages, tout en revenant sur le passé pour situer le présent. La deuxième partie, la plus imposante, touche la démarche évaluative dans sa globalité, de la planification aux situations d’évaluation jusqu’à la communication – assurément d’actualité si on pense aux nouveaux bulletins – en passant par l’interprétation, le jugement et la décision.

Une particularité du manuel de Durand et Chouinard consiste à montrer comment l’élève peut participer au processus d’évaluation qui, au final, le concerne. Ainsi, un chapitre complet est dédié à cet aspect, lequel contient des informations sur le portfolio, l’autoévaluation et la coévaluation. Le praticien y trouvera assurément des éléments de réflexion quant à la pertinence d’impliquer davantage l’apprenant dans la démarche évaluative, tout comme des pistes d’actions concrètes, ce qui est un des points forts de cet ouvrage.

Rédigé dans un langage clair qui en facilite la lecture, ce manuel se veut résolument didactique dans la mesure où les exemples et les tableaux abondent pour illustrer et clarifier les concepts touchés. Soulignons par ailleurs que chaque chapitre se conclut par des activités de synthèse (avec les corrigés), ce qui pourrait plaire à des formateurs universitaires. Bon nombre de références viennent également soutenir les propos, ce qui confère un caractère professionnel et scientifique à ce volumineux document de 400 pages.

C’est ce mélange judicieux qui donne à cet ouvrage une couleur particulière qui le rendra attrayant pour divers publics. Si l’évaluation demeure une entreprise complexe parfois pesante, l’exercice fait ici cherche à aider les enseignants présents et futurs à planifier toutes les étapes du processus, en misant sur une bonne compréhension des conséquences de leurs choix. Ces derniers y trouveront aussi moult suggestions d’instruments et d’outils pouvant servir, et ce, autant dans une évaluation servant à faire le bilan que dans celle contribuant à la progression des apprentissages de l’élève.

Première publication dans Éducation Canada, juin 2013

Apprenez-en plus sur

Vincent Beaucher

Vincent Beaucher est postdoctorant en éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et chargé de cours en éducation à l’Université de Sherbrooke.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau