|
Bien dans mon travail, Bien-être, Communauté scolaire, Leadership

Le personnel scolaire

Des travailleurs essentiels

Ayant vécu trente rentrées scolaires dans ma carrière, je peux témoigner du fait qu’elles sont émotivement chargées : le retour au rythme sévère pour le corps : attendre au moment indiqué pour boire, manger ou aller aux toilettes, répondre aux besoins de plusieurs en même temps… Cette année, à tout ce stress habituel s’ajoute un arsenal de nouvelles situations stressantes, gracieuseté de la pandémie. Malgré tout, un certain niveau de fébrilité plane, on a l’impression qu’il est en train de se passer quelque chose d’essentiel.

Comme moi, vous assistez surement à des discussions sur l’école à l’épicerie ou autour du BBQ. Elles finissent souvent par un haussement d’épaules teinté d’angoisse et montrent à quel point la communauté compte sur l’école pour réguler ses propres activités. Est-ce qu’enfin l’opinion publique accordera au personnel scolaire la valeur qui lui revient? Quoi qu’il en soit, une pression importante pèse plus que jamais sur le personnel scolaire. À tel point qu’il devient parfois difficile d’imaginer que cette petite virulente de COVID-19, qui, avec son lot de détresse, transporte aussi un vent de fraicheur en termes d’appui pour le personnel scolaire et ses pratiques.

Comment une situation d’urgence sanitaire peut-elle apporter de la fraicheur? Notre dossier thématique vous offre des analyses reliées aux diverses sources de stress présentes dans le travail du personnel scolaire qui sont exacerbées, cet automne, par la pandémie. Un message est récurrent : le personnel scolaire étant essentiel au bienêtre des élèves, son propre bienêtre doit faire partie des priorités. L’article « Réussir le retour en classe en contexte de pandémie » (p. 44) propose notamment six facteurs pour guider le choix des interventions visant l’amélioration du climat scolaire et s’arrête sur les compétences émotionnelles et sociales des élèves et du personnel. Un autre article : « Les difficultés comportementales en classe », (p. 34) décrit comment réduire le stress du personnel dans des situations difficiles, tandis que : « La santé mentale positive pour tous à l’école » (p. 40) présente un processus concret pour régler des problèmes complexes en assurant la santé mentale positive de chacun.

Le terme « essentiel » répandu par la pandémie avait beaucoup servi pour le renouvellement des programmes d’études, mais n’avait jamais été associé au bienêtre du personnel scolaire. Or, en revoyant des visages d’élèves anxieux ou confiants, on comprend que l’essentiel est d’être là pour eux, de véritablement s’intéresser à ce qu’ils sont et à ce qu’ils aspirent à devenir.

Le personnel scolaire qui rend cela possible est incontestablement essentiel, son bienêtre l’est tout autant!

 

Première publication dans Éducation Canada, septembre 2020

Écrivez-nous!

Envoyez vos commentaires et propositions d’articles à redaction@edcan.ca. Joignez-vous à la conversation en utilisant le #EdCan sur Twitter et Facebook.

Apprenez-en plus sur

Gilberte Godin

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

Mon compte Rejoignez notre réseau