|
Engagement, Enseignement, Évaluation

La clientèle émergente de nos cégeps et de nos universités

La clientèle d’adaptation scolaire a été en constante progression au primaire et au secondaire, au cours des dernières années. Plusieurs de ces jeunes ont aujourd’hui accès aux études supérieures. Ayant reçu par le passé des services adaptés, ils réclament des cégeps et des universités une pédagogie différenciée et des mesures de soutien qui tiennent compte de la nature de leur handicap. Mais qu’entend-on au juste par l’expression « clientèle émergente » au collégial et à l’université? Celle-ci se compose essentiellement de deux types d’étudiants : ceux ayant des handicaps visibles (motricité réduite, cécité, surdité, etc…) et ceux ayant des handicaps invisibles (santé mentale, trouble déficitaire de l’attention, trouble d’apprentissage, etc.), donc moins facilement perceptibles. Comment expliquer ce phénomène? Est-ce attribuable au fait qu’on diagnostique plus rapidement les handicaps et ce, dès le primaire? Fort probablement!

Nos institutions scolaires doivent être en mesure de répondre à tous les besoins particuliers. N’ont-elles pas une obligation d’accommodement et le devoir de dispenser une offre de services adéquate et diversifiée? Afin de démocratiser et de rendre plus accessibles les études collégiales et universitaires, elles doivent permettre à tous les étudiants de bénéficier de conditions optimales de réussite tout en rencontrant les exigences académiques des différents programmes d’études. L’objectif ultime est de promouvoir et de favoriser l’égalité des chances dans une société qui se veut plus juste et inclusive. Cela passe par une nécessaire adaptation de l’enseignement à la diversité des profils et des besoins. Ainsi, des services structurés d’accompagnement et de suivi sont indispensables pour assurer la réussite de chaque élève. Différentes formules sont mises de l’avant : accessibilité à des notes de cours, matériel varié, flexibilité tant dans les stratégies d’études que dans le processus d’évaluation, l’accès à des outils technologiques, le tutorat ou un espace adapté aux besoins de l’étudiant. Dans ce numéro, vous découvrirez les efforts déployés par les cégeps et les universités pour accompagner ces jeunes sur le chemin de la réussite et serez témoins d’éloquents témoignages d’étudiants et de professeurs qui confirment l’efficacité de telles stratégies.

Première publication dans Éducation Canada, mars 2013


Écrivez-nous!

Nous voulons savoir ce que vous pensez. Transmettez vos lettres ou propositions d’articles à redaction@cea-ace.ca ou indiquez vos commentaires au sujet d’articles individuels dans la version en ligne d’Éducation Canada, à www.cea-ace.ca/educationcanada. Vos lettres pourraient être publiées dans un numéro futur d’Éducation Canada.

Apprenez-en plus sur

Yolande Nantel

Yolande Nantel

Yolande Nantel est la rédactrice en chef francophone d’Éducation Canada.

Yolande Nantel is the French Editor of Education Canada.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

Mon compte Découvrez notre réseau