Chargement Évènements

well-being banner

Activités du réseau, Apprentissage professionnel

Bien-être : un mot clé de la réussite

 Détails de l’événement

Découvrez notre
horaire

Jour 1
Jour 2


Rencontrez nos
conférenciers


Trouvez toutes nos
nos présentations


 Présentation de l’événement

Le bien-être des élèves est, à n’en pas douter, une priorité de nos écoles. Mais qu’en est-il du bien-être des enseignants? Du personnel de soutien? De la direction et des administrateurs?

Plus d’anxiété, d’intimidation et de problèmes de comportement chez les élèves signifient plus de stress et d’épuisement émotionnel chez les enseignants. L’absentéisme augmente, tout comme le nombre de maladies causées par la tension. Élèves et enseignants passent ensemble sept heures par jour, cinq jours par semaine. Leurs relations et, de fait, toute la culture scolaire, ne sauraient être saines si eux ne sont pas en santé.

Si nous en savons plus que jamais sur les difficultés associées à une mauvaise santé mentale, nous connaissons mal les solutions. Notre symposium Bien-être : un mot clé de la réussite est l’occasion de vous familiariser avec une gamme de programmes et de partenariats qui ont fait leurs preuves, à l’échelle des écoles et des communautés un peu partout au Canada, et qui sont riches en stratégies d’adaptation et de soutien pour les élèves et les enseignants.

De grands spécialistes montreront, statistiques à l’appui, à quel point le stress et l’anxiété influent sur l’apprentissage. Ils mettront en évidence des facteurs propres au milieu de travail qui peuvent protéger la santé mentale et le bien-être des élèves et des enseignants. Dans la lignée de notre symposium Écoles autochtones 1res! de 2016, nous prêterons une attention particulière au besoin urgent de veiller au bien-être des élèves et des enseignants dans les écoles autochtones.

Il ne faut plus se contenter de traiter les symptômes, mais songer à cultiver le bien‑être dans toute l’école. Le problème nous concerne tous.

Une priorité du perfectionnement professionnel du réseau EdCan

Dans notre rapport intitulé Le Changement : un beau défi, de 2014, les membres de notre réseau pancanadien constatent qu’au‑delà des contraintes propres au système, la réalité sociale des élèves et de leur famille nuit à l’évolution de l’éducation. Les services sociaux communautaires auxquels doivent recourir nos familles les plus marginalisées ont été réduits, et une partie de la charge retombe sur nos enseignants, qui doivent maintenant être à la fois travailleurs sociaux, conseillers d’orientation, parents et psychologues. Ajoutez à cela les pressions exercées par le rendement de l’école et des élèves, les classements et les évaluations, et vous verrez quelle dose d’énergie est ainsi soustraite à l’importante tâche d’enseigner. Et ces pressions sont encore plus grandes dans les écoles des Premières Nations. Dans ces conditions, l’absentéisme des enseignants, les congés de maladie et le roulement de personnel croissants au cours des cinq premières années en poste n’ont rien d’étonnant. Les districts scolaires ont de plus en plus de mal à recruter des cadres supérieurs : la recherche d’une bonne qualité de vie l’emporte sur le stress associé à la profession.

Il y a beaucoup en jeu. L’incidence que peut avoir un système d’éducation sur le bien-être physique, cognitif, émotionnel et social, et son rôle dans la prévention d’une dégradation de la santé mentale montrent à quel point il est important de découvrir comment certains programmes, autochtones et non autochtones, reproductibles, parviennent à contrer efficacement ces problèmes, au point de définir ce qui fait qu’une école est véritablement en santé.

Des idées pour aider les enseignants à aider leurs élèves

Les enseignants et les candidats à la profession, le personnel de soutien, les chercheurs, les travailleurs des services communautaires en santé, les ONG, les dirigeants des groupes partenaires de l’éducation et les enseignants autochtones apprécient nos activités, pour l’insistance que nous mettons à consolider, à légitimer et à mettre en commun nos connaissances et notre expérience. Pourquoi, en effet, travailler en vase clos? Nos études de cas détaillées répondront à vos questions et vous fourniront des idées sur la façon d’intégrer de solides programmes de bien-être mental dans la culture de l’ensemble de la communauté scolaire.

Bien sûr, les écoles ne sont pas des centres de traitement et elles ne sauraient combler les lacunes d’un système fracturé, mais elles peuvent prendre une part importante à la résolution des problèmes. Articulé autour d’une gamme de facteurs qui influent sur le bien-être des élèves et des enseignants, le symposium à venir est un moyen incontournable de formuler clairement la nécessité d’investir dans des programmes de soutien au bien-être mental plutôt que de s’attaquer à une crise après le fait et d’en supporter les effets à long terme sur notre société.

ententes avantageuses

Pour cet événement, Air Canada est le transporteur aérien de prédilection de l’ACE. Les participants au symposium qui se rendent à Toronto en avion peuvent recevoir un rabais de 10 % sur le tarif Tango le plus bas et un rabais de 15 % sur les tarifs Flex et plus élevés. Veuillez utiliser le code de promotion Z6ZEGXZ1 lorsque vous réservez votre vol. Cette offre est valide jusqu’à sept (7) avant et après le symposium.

Holiday Inn Toronto International Airport offre des chambre avec lit simple ou double à partir de 135 $ la nuit, excluant les taxes. Ce prix est offert pour deux nuitées, soit avant ou après l’événement.

Pour réserver, veuillez contacter le numéro sans frais suivant 1 866 568-0059 et indiquer le code promotionnel « CEA ».

Pour vous assurer d’avoir une chambre disponible, veuillez réserver avant le 8 septembre 2017.

Devenez partenaire

Pour commanditer l’événement ou devenir un de nos partenaires, veuillez contacter Giles Latour au 416 591-6300, poste 237 ou  à glatour@edcan.ca

Appuyé par nos fiers partenaires

Billets

Bien-être : Membres – Préinscription (jusqu'au 1 septembre)445,00 $

Veuillez remplir tous les champs requis

Bien-être : Non membres – Préinscription (jusqu'au 1 septembre)545,00 $

Veuillez remplir tous les champs requis

Bien-être : Enseignants et étudiants285,00 $

Veuillez remplir tous les champs requis