|
Bien-être

« Les écoles ne devraient pas correspondre aux lieux où l’on traite les problèmes de santé mentale. Les éducateurs ont besoin d’un meilleur soutien »

Symposium 2017 du Réseau ÉdCan

Toronto, le 19 septembre 2017 – Des leaders en éducation provenant de partout au Canada se réuniront à Toronto les 5 et 6 octobre prochains à l’occasion du symposium Bien-être des éducateurs, un mot clé de la réussite des élèves, afin de discuter de la façon de créer un climat favorable au bien-être pour tous.

Le Réseau ÉdCan s’inquiète du fait que la forte hausse de cas signalés d’anxiété1 et d’idées suicidaires parmi les élèves2 entraîne du stress et de l’épuisement émotionnel chez les enseignants3. Les écoles ne devraient pas correspondre aux lieux où l’on traite les problèmes de santé mentale, et on ne peut pas s’attendre à ce que leurs directeurs et enseignants portent tout ce fardeau. Ces derniers peuvent toutefois jouer un rôle clé dans la solution4.

Il reste encore des places pour vous inscrire. Ce symposium représente une occasion unique pour les principaux intervenants en santé mentale et administrateurs de commissions scolaires, les conseillers en orientation, directeurs d’école, agents de santé communautaire et travailleurs sociaux de passer du « traitement des symptômes » à l’adoption de solutions concrètes afin de soutenir de manière proactive nos éducateurs. C’est ainsi que nous favoriserons une culture de mieux-être au sein de nos communautés scolaires

« De nos jours, l’école ne se termine pas au son de la cloche de 15 h », tranche Darren Googoo, nouveau président du Réseau ÉdCan. « Les leaders du milieu de l’éducation se doivent de fournir aux enseignants et aux directeurs d’école des lieux sains où ils peuvent suivre leur propre cheminement vers le bien-être et poursuivre une longue carrière. »

Les ateliers pratiques qui seront tenus dans le cadre de ce symposium et les études de cas qui y seront présentées permettront à des spécialistes de l’éducation d’examiner ce que signifie l’intégration du bien-être dans les salles de classe et écoles. Les participants en retireront de nouvelles idées qui favoriseront leur propre résilience ainsi que celle de leurs collègues et de leurs élèves.

Pour obtenir plus d’information sur le symposium Bien-être des éducateurs, un mot clé de la réussite des élèves, veuillez consulter le www.edcan.ca/bien-etre ou suivre #EdCan sur Twitter.

Avec plus de 125 ans d’expérience en tant que principale voix pancanadienne indépendante pour l’éducation primaire et secondaire, l’ACE est fière de lancer le Réseau ÉdCan, destiné à appuyer les milliers de courageux éducateurs qui travaillent inlassablement afin d’assurer que chaque élève découvre sa place, sa voie et sa raison d’être.

Pour tout renseignement :
Max Cooke
Directeur des communications, Réseau ÉdCan
416 427-6454                                    mcooke@edcan.ca

1 R.C. Kessler, P. Berglund, O. Demler et al, “Lifetime Prevalence and Age-of-Onset Distributions of DSM-IV Disorders in the National Comorbidity Survey Replication,” Archives of General Psychiatry 62, no. 6 (2005): 593-602. Voir aussi : Comportements de santé des jeunes d’âge scolaire, données de 2014 pour l’Ontario, et A. Boak, H.A. Hamilton, E.M. Adlaf, J.L. Henderson, et R.E. Mann, The Mental Health and Well-Being of Ontario Students, 1991–2015: Detailed OSDHUS Findings. Séries de documents de recherche du CAMH no 43. (Toronto : Centre de toxicomanie et de santé)

2 Findlay, L., «Rapports sur la santé : Dépression et idéation suicidaire chez les Canadiens de 15 à 24 ans». Statistique Canada (2017).

3 D.M. Rothi, G. Leavey et R. Best, “On the Front-Line: Teachers as active observers of pupils’ mental health,” Teaching and Teacher Education 24 (2008).

4 Kenneth Leithwood et al., “School Leaders’ Influences on Student Learning: The four paths,” in The Principles of Educational Leadership and Management, éditeurs T. Bush, L. Bell et D. Middlewood (London: Sage, 2012), p.1.

* Dans ce document, le masculin est employé comme genre neutre.