Critique de livre

|
Apprentissage autochtone, Diversité, Recherche

« Les paradoxes de la transition à la vie adulte. Perspectives croisées »

Critique de livre

Les paradoxes de la transition à la vie adulte.

Cette article présente une étude analysant le processus de transfert de connaissances autour des enjeux reliés au passage à la vie adulte des jeunes en difficulté, en particulier ceux qui ont connu une mesure de protection ou de réadaptation au cours de leur jeunesse, dont la construction identitaire des jeunes LGBTQ2+ et le vécu des adolescents des Premières Nations.

Rédigé sous la direction de Julie Marcotte, France Nadeau, Mathilde Turcotte et Annie Vaillancourt, l’ouvrage « Les paradoxes de la transition à la vie adulte. Perspectives croisées », publié aux Presses de l’Université Laval, réunit les actes de l’évènement « Paradoxes – Colloque sur la transition à la vie adulte » qui s’est tenu à Québec en novembre 2015. Lancé récemment à l’occasion de la 3e édition de l’évènement, cet ouvrage collectif, qui croise les points de vue de jeunes, de chercheurs et d’intervenants, s’inscrit dans une large démarche de production et de transfert de connaissances autour des enjeux reliés au passage à la vie adulte des jeunes en difficulté, en particulier ceux qui ont connu une mesure de protection ou de réadaptation au cours de leur jeunesse.

La première partie s’intéresse au regard des jeunes par le biais de témoignages et du compte rendu de démarches de recherche-action, de recherche qualitative ou d’interventions de groupe ayant misé sur divers médiums artistiques pour soutenir leur prise de parole. La deuxième partie expose divers points de vue sur les stratégies d’intervention déployées auprès des jeunes en difficulté, dont les jeunes parents et les jeunes suivis par la protection judiciaire. La troisième partie relate les résultats de recherches ayant porté sur la violence dans les relations amoureuses, la place du soutien social dans la vie de jeunes femmes placées, les facteurs associés au désistement de la délinquance, la construction identitaire des jeunes LGB (lesbiennes, gais ou bisexuels) et le vécu des adolescents des Premières Nations.

Bien que le propos ne concerne pas directement le milieu scolaire, la plupart des expériences et des recherches rapportées se sont déroulées au sein d’institutions académiques ou documentent des enjeux qui impactent de manière considérable l’expérience et le parcours scolaires des jeunes. En outre, plusieurs des projets d’intervention décrits et des pistes d’action évoquées dans ces actes de colloque pourront constituer des sources d’inspiration intéressantes pour les acteurs du milieu scolaire en vue de mieux accompagner les jeunes qui font face à différents défis au cours de leur adolescence et de leur passage à la vie adulte, entre autres sur des questions reliées à l’identité et aux rapports de genre.

 

Première publication dans Éducation Canada, mai 2019

ISBN : 978-2-7637-4014-0

Apprenez-en plus sur

Annie Fontaine

Professeure agrégée, École de travail social et de criminologie de l'Université Laval

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau