|
Bien-être, Engagement, Le Réseau ÉdCan

La nouvelle théorie du changement du Réseau ÉdCan

Lorsque le début de la pandémie a entraîné la fermeture des écoles et perturbé le quotidien des directions de district comme moi, je me suis jointe à un petit groupe de travail composé du personnel du Réseau ÉdCan et de collègues de notre Conseil consultatif pour participer à un important processus virtuel de planification. Nous avons alors entamé une série de réunions ayant pour objet de trouver les moyens que notre Réseau pourrait prendre pour soutenir au mieux les éducateurs* des élèves du primaire et du secondaire au Canada. Après plusieurs itérations, notre équipe de création a approuvé avec enthousiasme les trois priorités suivantes visant à répondre à l’évolution rapide des possibilités et des défis auxquels font face actuellement nos systèmes d’éducation :

  1. Accroître le bienêtre au travail du personnel scolaire du primaire et du secondaire et en faire une priorité absolue en matière de politique et d’investissement grâce à notre initiative Bien dans mon travail.
  2. Engager et habiliter les élèves à mener le changement sociétal par le biais d’un apprentissage significatif et de l’exploration de leurs rôles respectifs dans la résolution des problèmes locaux, régionaux, nationaux et mondiaux. Notre prochaine campagne de sensibilisation sur les possibilités d’enseignement dans le cadre des Objectifs de développement durable de l’ONU nous aidera à orienter cette initiative.
  3. Renforcer les capacités du personnel scolaire du primaire et du secondaire en l’informant des questions émergentes et en lui proposant des stratégies concrètes afin de passer des connaissances à l’action. Cette revue fournit des moyens pertinents et opportuns de soutenir toutes nos parties prenantes alors que nous repensons la façon dont nous pourrions mieux instruire tous les élèves.

C’est sur ces priorités que portait la réunion virtuelle de décembre 2020 du Conseil consultatif du Réseau ÉdCan. (La toute première réunion du Conseil avait eu lieu en 1891, à Montréal.) Nous continuerons d’explorer les manières dont nous pourrons, tout au long de 2021, harmoniser nos priorités avec les ministères de l’Éducation, les corps professoraux, les directions de conseils scolaires, ainsi qu’avec les directions, les enseignants et les autres membres du personnel scolaire qui nous soutiennent, alors que nous nous efforçons d’augmenter la capacité, l’autoefficacité et le bienêtre de nos 110 000 membres, et par leur entremise, de rehausser le bienêtre de chacun des élèves et les possibilités d’apprentissage significatif à leur disposition, pour les aider à découvrir leur buts et leur voie dans la vie.

Dans ce document, le masculin est employé comme genre neutre.

Une image de la théorie du changement du Réseau ÉdCan


Pour obtenir de plus amples renseignements sur la théorie du changement, les retombées prévues et les priorités stratégiques du Réseau ÉdCan, veuillez consulter le site : www.edcan.ca

Pour savoir qui sont les chefs de file en éducation et en philanthropie qui siègent au Conseil consultatif du Réseau ÉdCan, veuillez consulter le site www.edcan.ca/council

 

Première publication dans Éducation Canada, janvier 2021

Apprenez-en plus sur

Denise Andre

Présidente du Réseau ÉdCan - Présidente, directrice générale, Réseau de perfectionnement du personnel enseignant de l’Est de l’Ontario

Denise Andre is Executive Director of the Eastern Ontario Staff Development Network and retired Director of Education of the Ottawa Catholic School Board.

Denise Andre, directrice générale, Eastern Ontario Staff Development Network, et directrice de l’éducation (retraitée), Ottawa Catholic School Board

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

Mon compte Rejoignez notre réseau