|
Engagement, Pratiques prometteuses

La funambule, le fil et la toile. Transformations réciproques du sens du handicap

Une critique de La funambule, le fil et la toile. Transformations réciproques du sens du handicap par Patrick Fougeyrollas, Les Presses de l’Université Laval, 2010. ISBN : 9782763790060

« La funambule, le fil et la toile : Transformations réciproques du sens du handicap » suscite une réflexion personnelle et collective quant aux éléments qui font la différence dans « l’équilibre » vécu par « la funambule sur son fil ».

L’auteur nous plonge dans une perspective théorique systémique du processus de production du handicap comme l’influence même du développement humain. L’origine du concept d’environnement du développement relative au domaine de la santé nous permet de comprendre l’importance accordée à l’expertise médicale dans la compréhension du handicap, sa conception, l’héritage du modèle biomédical qui en découle et le poids restreint que l’on attribuait à l’environnement. La synthèse de l’histoire du Mouvement international de défense des droits des personnes ayant des incapacités ne fait que renforcir la compréhension du lecteur des contributions et des influences canadiennes et québécoises sur l’évolution de la compréhension du handicap.

En tant qu’orthopédagogue, j’ai particulièrement apprécié les précisions de l’auteur concernant le savoir-faire : « On doit faire un grand effort pédagogique pour inclure dans le processus de socialisation la connaissance de la diversité des êtres humains et des spécificités des savoir-faire pour développer nos connaissances. » (p. 139) Le modèle explicatif des causes et des conséquences des maladies, des traumatismes et autres atteintes à l’intégrité et au développement de la personne permet de bien comprendre le Processus de production du handicap (PPH) et le Modèle de développement humain et de production du handicap en santé publique (MDH-PPH2).

Tous les facteurs y sont décrits et recensés en pourcentage. Cela permet de mesurer la qualité de la participation sociale et de ses déterminants environnementaux. Ces assises théoriques jettent un éclairage sur l’évolution des représentations sociales des professionnels québécois oeuvrant auprès des clientèles à risque, au niveau universitaire et collégial, et des conséquences de l’inaccessibilité aux services d’aide et aux compensations financières.

Finalement, la « toile » évoquée dans le titre apparaît clairement. Elle signifie que nous contribuons tous à la définition de la notion d’handicap et ses répercussions sur l’intégration des individus ayant une incapacité. Nous comprenons également l’écart qui peut exister entre ce que cet individu a reçu ou non comme mesures adaptatives.

Première publication dans Éducation Canada, mars 2013

Apprenez-en plus sur

Sara Savoie

Sara Savoie est conseillère d’orientation et orthopédagogue, Services-conseils à la vie étudiante, Université du Québec à Montréal.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau