|
Diversité, Programmes

De l’utilité des indicateurs en éducation

Lorsqu’il est question d’indicateurs en éducation, nous sentons toujours une forme de fébrilité s’emparer du monde scolaire. Cela en fait jaser plus d’un! Pourtant, ce sont des outils de gestion nécessaires, voire incontournables, pour évaluer l’atteinte des objectifs, pour guider les choix et les décisions, pour orienter les actions éducatives de façon efficace et cohérente. Ultimement, les indicateurs servent à assurer la qualité de l’enseignement et de l’encadrement pédagogique, l’efficacité et l’efficience du système éducatif tout en répondant à des normes strictes d’imputabilité et de responsabilité sociale.

Dès qu’on parle de statistiques en éducation, on devient encore plus frileux! On se réfère inévitablement à des comparaisons et à des critères de performance. Dans ce contexte, PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) ne cherche pas à évaluer le rendement individuel des élèves mais plutôt à bien analyser le rendement des systèmes d’éducation à travers le monde. À ce chapitre, le Canada fait bonne figure et se situe dans les meilleures moyennes, malgré le fait que les systèmes éducatifs canadiens soient très diversifiés. À cet égard, PISA en fait un traitement très équitable.

PISA est une initiative de l’OCDE qui a suscité de nombreuses réactions au cours des dernières années. D’aucuns remettent même en cause la pertinence de ce type d’instruments d’évaluation. Certains iront jusqu’à dénoncer l’esprit de compétition et le culte de la performance que PISA semble engendrer.

Évidemment, pour piloter un système éducatif sur le plan local ou régional, chaque pays dispose de données sur les acquis des élèves, en tenant compte à la fois des caractéristiques des jeunes et de l’institution qu’ils fréquentent. Au Québec par exemple, des indicateurs ethniques  sont utilisés pour mieux prendre en compte la complexité de la population scolaire et favoriser ainsi de meilleures décisions.

Néanmoins, rien ne vaut l’enseignement et l’évaluation au quotidien pour suivre adéquatement le progrès des élèves! Bien que PISA ne prétende pas être l’unique source d’information sur les acquis des élèves, ce programme demeure, sur le plan national et international, une mesure fiable et utile. Il permet  d’analyser les systèmes éducatifs dans le monde tout en nous informant sur la capacité de nos jeunes à relever les défis du XX1e siècle.

Apprenez-en plus sur

Yolande Nantel

Yolande Nantel

Yolande Nantel est la rédactrice en chef francophone d’Éducation Canada.

Yolande Nantel is the French Editor of Education Canada.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau