|
Diversité, Enseignement

Vivre-ensemble en français

Un défi à relever au quotidien à la CSMB

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) en quelques chiffres :

  • Deuxième plus importante commission scolaire au Québec;
  • 54 000 élèves répartis dans 95 établissements;
  • Élèves en provenance de plus de 160 pays – plus de 150 langues maternelles différentes.

Le territoire de la CSMB se transformant et se densifiant au fil des ans, la commission scolaire a toujours accueilli les nouveaux arrivants. Les enseignants qui recevaient tous ces élèves ont dû faire preuve de créativité pour les accompagner et, depuis plus de 25 ans, une expertise s’est développée. En raison du nombre grandissant d’élèves et de la diversification des profils, les défis sont devenus de plus en plus grands. Souhaitant bien comprendre les besoins des enseignants afin de jouer pleinement son rôle de soutien aux écoles, la CSMB s’est alors interrogée sur les pratiques en place afin de les documenter. La clientèle qui fréquente ses écoles a ainsi inspiré la CSMB dans la mise sur pied du Vivre-ensemble en français.

Une vaste consultation auprès de la communauté éducative s’est déployée et c’est à compter de 2010 que la CSMB a ciblé la thématique du Vivre-ensemble en français comme l’une des orientations de ses planifications stratégiques.

La dynamique du Vivre ensemble a ainsi été reprise par nos écoles, intégrée dans leurs projets éducatifs et vécue sur le terrain à travers des dizaines d’initiatives. Pour réfléchir et accompagner dans la coordination cette démarche, une communauté de pratique appelée CAP VIVRE ENSEMBLE permet également à plusieurs directions d’école de se concerter sur leurs actions.

Avec l’accueil de plus de 500 élèves syriens à la CSMB au printemps dernier, les enseignants ont pu bénéficier de formations en vue de leur arrivée.

En parallèle, en 2012, la CSMB a également mis sur pied le Centre d’intervention pédagogique en contexte de diversité, un centre de recherche en milieu scolaire qui repose sur un partenariat novateur avec les milieux universitaire et communautaire, deux centres de santé et de services sociaux ainsi que le ministère de l’Immigration. Notre objectif : offrir aux enseignants la possibilité de mieux connaître les réalités des élèves et aux chercheurs, de contribuer à influencer la formation des maîtres.

Un référentiel d’accompagnement du Vivre-ensemble en français a été réalisé en 2015, lequel nous méritait d’ailleurs le Prix d’internationalisation, le 31 octobre 2016, remis par Éducation Internationale, une coopérative de services de développement et d’échanges en éducation.

Un guide pédagogique sur les sujets sensibles a également été produit afin d’outiller le personnel des écoles à répondre adéquatement aux questions des élèves, en situation difficile. Avec l’accueil de plus de 500 élèves syriens à la CSMB au printemps dernier, les enseignants ont pu bénéficier de formations en vue de leur arrivée. Voilà un exemple de pratique concrète.

Bref, la CSMB prend très au sérieux son rôle et sa responsabilité envers les élèves, les enseignants, les parents et tous les acteurs qui œuvrent sur le terrain au quotidien et dont la mission est d’instruire, de qualifier et de socialiser. Nous souhaitons permettre à tous les enfants et les jeunes qui nous sont confiés, quels que soient leurs origines et leurs profils, de vivre et de grandir ensemble en développant des repères culturels communs afin de se sentir appartenir à une même société dont ils font partie intégrante.

Notre engagement à contribuer concrètement à assurer que la société de demain soit inclusive se traduit par une ouverture aux autres. Nos élèves ont parfaitement réussi à illustrer ce concept par le NOUS : Nos Origines, Une Société. L’apprentissage du vivre ensemble est une dimension essentielle de la réussite éducative en ce 21e siècle et le véritable défi d’une société plurielle que nous avons choisi de relever dans la formation de nos jeunes à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys.

Recap: For over 25 years, the Marguerite-Bourgeoys School Board (CSMB) and its teachers have welcomed new immigrants and supported them in creative ways. Looking to better understand and support teachers’ needs, the CSMB has studied the range of practices that have been implemented, and subsequently launched a program called Vivre-ensemble en français (Living together in French).

Photo : iStock

Première publication dans Éducation Canada, mars 2017

Apprenez-en plus sur

Diane Lamarche-Venne

Diane Lamarche-Venne

Diane Lamarche-Venne est présidente de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, depuis 2005. Elle a occupé la fonction de commissaire scolaire pendant plus de 20 ans, après une implication de plusieurs années en tant que parent.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

Mon compte Découvrez notre réseau