|

L’école de demain

Lorsque l’on passe toute sa vie active dans le monde scolaire canadien, on constate que les éléments constituant les systèmes d’éducation sont plutôt communs et constants depuis des décennies : des équipes administratives, des ratios enseignants-élèves à respecter, un personnel enseignant et non enseignant épaulé par divers syndicats, des édifices à construire ou à rénover, des politiques à appliquer…

Les défis qui pèsent sur ces systèmes se ressemblent également d’un bout à l’autre du pays, comprenant notamment des situations telles :

  • L’instabilité économique qui touche de nombreuses familles de façon inhabituelle et par conséquent les collectivités, les élèves et leur apprentissage;
  • La clientèle d’élèves de plus en plus diversifiée qui pose de nouveaux défis quotidiennement;
  • La pénurie de personnel enseignant sévissant un peu partout;
  • Le marché du travail qui change de visage et ses attentes face aux finissants qui sont en mutation;
  • Les avancées technologiques qui s’imposent d’elles-mêmes, ce qui en réjouit certains et en préoccupe d’autres;
  • Les changements climatiques apportant leur lot de soucis …

Et les programmes d’études dans tout cela? Suivent-ils la cadence? Les articles de ce numéro ne répondent pas à toutes les facettes de ces questions, mais Marie-Hélène Guay et Brigitte Gagnon, p. 46, présentent les prémisses de leur étude sur la supervision et la formation des directions générales dans la complexité scolaire actuelle. Aline Niyubahwe, Geneviève Sirois et Réal Bergeron, p. 42, examinent la situation des nouveaux enseignants et enseignantes et de l’appui systémique qui assurera leur rétention dans le contexte de la pénurie de personnel qui s’installe. José Ndzeno, p. 50, soulève lui aussi la nécessité de s’occuper du nouveau personnel enseignant qui peut se décourager devant les nombreuses et complexes tâches reliées à l’inclusion et aux programmes scolaires. Il propose de redonner de l’indépendance aux élèves, notamment par une approche individualisée qui pourrait repousser l’épuisement professionnel et ainsi motiver le nouveau personnel à persévérer et à s’épanouir en enseignement avec ses élèves. Des lectures éclairantes contenant plusieurs considérations pertinentes pour aujourd’hui et pour demain.

Photo : iStock

Première publication dans Éducation Canada, septembre 2022

 

Écrivez-nous!

Envoyez vos commentaires à redaction@edcan.ca. Joignez-vous à la conversation en utilisant le #EdCan sur Twitter et Facebook.

Apprenez-en plus sur

Gilberte Godin

Rédactrice francophone, Magazine Éducation Canada

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

Mon compte Rejoignez notre réseau