|
Chemins, Diversité, Opinion, Pratiques prometteuses

Fil sur l’éducation canadienne : Enseignement de l’alphabet au préscolaire: rien ne presse, selon les enseignants

En précipitant l'enseignement de l'alphabet au préscolaire, le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) vont empêcher les enfants d'apprendre à leur rythme, craignent les enseignants du préscolaire.

Enseignement de l’alphabet au préscolaire: rien ne presse, selon les enseignants – Le Soleil

AUTRES NOUVELLES

L’opposition à l’anglais intensif s’amplifie – Le Soleil

Plus d’élèves du secondaire convoitent des études universitaires – Radio Canada

Un portrait plus sombre qu’il n’y paraît – La face cachée du décrochage – TVA

Les tableaux interactifs se font attendre et soulèvent des questions – La Tribune

La localisation de l’école jouerait un rôle sur la santé des élèves – La presse canadienne

L’école 100 % francophone, un raccourci dangereux? – Le Devoir
La CSDM fait complètement fausse route, estime une spécialiste

Le décrochage mis en échec à l’école secondaire Pierre-Dupuy – La Presse

Les enseignants ont-ile des tâches trop Lourdes? – TVA

FAITS SAILLANTS DES BLOGUES

L’effet enseignant – Mario Tout de go
Intuitivement, on sait bien qu’un bon prof dans une classe peut faire une grosse différence pour des élèves. Mais jusqu’à quel point ?

Les économistes Raj Chetty (Harvard), John Friedman (Harvard) et Jonah Rockoff (Columbia) ont récemment publié les conclusions d’une des études s’échelonnant sur la plus longue période de temps aux États-Unis au sujet de l’impact que peuvent avoir les bons ou les mauvais enseignants sur les résultats des étudiants et sur leur avenir, une fois devenus adultes. Ils ont analysé les résultats de tests et des déclarations d’impôts de 2,5 millions d’Américains sur une période de vingt ans, de 1989 à 2009. L’équipe a conclu que les élèves qui ont des enseignants de plus grande valeur sont les plus en mesure d’atteindre les études post-secondaires et éventuellement, de gagner des revenus plus élevés. De plus, les étudiantes seraient moins susceptibles de devenir enceintes pendant l’adolescence(lisez)

 

Apprenez-en plus sur

Max Cooke 2018

Max Cooke

Interim CEO

Max Cooke is Interim CEO of the EdCan Network .

Max Cooke est le directeur général par intérim du Réseau ÉdCan.

Découvrir