|

Quand la jeunesse francophone canadienne se fait entendre

La FJCF : c’est quoi au juste?

Pour vous présenter ce qu’est la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), nous pourrions tout simplement vous donner la version officielle des faits. C’est d’abord et avant tout un organisme national géré par et pour les jeunes, composé de onze membres associatifs jeunesse de neuf provinces et deux territoires.

Contribuant au développement socioculturel et identitaire des jeunes Canadiens d’expression française âgés entre 14 et 25 ans, la Fédération agit à titre de plateforme d’échanges par le biais d’événements pancanadiens et de programmes d’emploi jeunesse.

Par contre, il ne faut pas oublier que la Fédération n’est pas simplement un organisme parmi tant d’autres. En plus de travailler en collaboration avec des organismes ayant à cœur la francophonie et la jeunesse d’ici et d’ailleurs, la FJCF travaille concrètement à titre de tremplin pour les jeunes francophones d’un bout à l’autre pays.

Ces mêmes jeunes sont des agents du changement d’aujourd’hui et de demain et participent aux divers projets et événements de la FJCF dans le but d’exprimer leurs opinions, leurs suggestions, leurs accords ou encore leurs désapprobations quant aux politiques mises en place dans leurs communautés, leurs provinces ou encore leur pays. Trouvant sa force dans la vitalité de son réseau, la FJCF est un acteur incontournable en ce qui a trait à la jeunesse.

NOS PROJETS

Jeux de la francophonie canadienne (JeuxFC)

Les JeuxFC sont au rang des plus grands rassemblements jeunesse francophones du Canada. Depuis le début des années 90, l’idée des Jeux de la francophonie canadienne a été lancée par la FJCF, suite à la parution du rapport Vision d’avenir qui soulignait l’importance de la pratique d’activités sportives et de loisirs en français pour ainsi favoriser le développement et le maintien d’une culture franco-canadienne à travers les arts, les sports et les activités de leadership.

Chaque trois ans, des jeunes francophones âgés de 14 et 18 ans sont invités à représenter leur province ou leur territoire durant les JeuxFC dans les trois volets suivants : art, leadership et sport. Le choix de la destination de l’événement est remis entre les mains des communautés francophones, qui peuvent envoyer leurs mises en candidature en vue des prochains JeuxFC.

Parlement jeunesse pancanadien (PJP)

Le PJP est le rendez-vous pour tous les jeunes cherchant à exprimer leurs opinions sur des questions politiques, socio-économiques et linguistiques. C’est donc pourquoi la FJCF offre à ces jeunes de participer à diverses simulations parlementaires, où ceux-ci ont la chance de créer et de présenter des projets de loi.

C’est un rendez-vous de jeunes d’expression française et originaires de partout au Canada qui simulent une session parlementaire comme le font les vrais politiciens. Durant la simulation, près d’une centaine de jeunes francophones vivent une expérience formatrice, tout en s’amusant et faisant la connaissance d’autres jeunes politiquement et socialement engagés.

Le PJP s’organise autour d’un cabinet et d’un groupe ministériel ayant à sa tête un premier ministre et une opposition officielle menée par un chef de l’opposition, tout comme une vraie session parlementaire. Les délibérations respectent les règles de procédure et les coutumes parlementaires canadiennes, adaptées pour l’événement. En plus de pouvoir présenter des projets de loi et de les débattre en chambre, ces jeunes ont également l’opportunité de discuter avec des politiciens et des journalistes d’expérience.

Jeunesse Canada au travail – Young Canada Works.

L’accès à des emplois et des expériences enrichissantes pour la jeunesse est au cœur des objectifs de la FJCF. Par l’entremise du programme Jeunesse Canada au travail (JCT), nous offrons aux étudiants et aux diplômés récents l’occasion de mettre leurs compétences à l’épreuve, d’établir les bases de leur carrière, de gagner de l’argent pour leurs études et d’enrichir leurs perspectives de carrière, et ce dans les deux langues officielles. Le programme offre également aux employeurs l’occasion de profiter d’idées novatrices et de compétences concurrentielles des jeunes entre 18 et 30 ans, situés d’un bout à l’autre du pays. Près de 2 300 subventions salariales sont distribuées chaque année, par la FJCF et les cinq autres organismes de prestations du programme, grâce à notre partenariat avec Patrimoine canadien.

Langues et travail – Languages at Work

Ce programme est destiné aux étudiants ayant reçu la bourse Explore, qui peuvent ainsi apprendre une deuxième langue officielle dans un environnement éducatif et professionnel. Géré par la Fédération de la jeunesse canadienne-française, Langues et Travail est une initiative conjointe du programme Explore et du programme Jeunesse Canada au Travail dans les deux langues officielles. Suite à sa participation au programme Explore, le boursier a l’occasion de poursuivre son apprentissage par le biais d’un placement de travail d’une durée de trois à huit semaines .

JeuxFC à Moncton et Dieppe en 2017

Les municipalités de Moncton et Dieppe seront conjointement les villes-hôtes de la septième édition des Jeux de la francophonie canadienne du 11 au 15 juillet 2017. À la suite d’une présentation du comité de sélection, le Conseil d’administration de la Fédération de la jeunesse canadienne-française a adopté à l’unanimité une résolution faisant de Moncton-Dieppe la région-hôte de l’édition 2017 des Jeux de la francophonie canadienne. Tous les détails sont disponibles sur le site de l’événement : www.jeuxfc.ca

Salle de nouvelles des JeuxFC 2017

Le projet Salle de nouvelles (SNJFC) est une occasion de voir et de comprendre les JeuxFC 2017 à travers les yeux d’apprentis journalistes francophones âgés entre 19 et 25 ans, situés d’un bout à l’autre du pays. Étant d’abord et avant tout une opportunité de formation pour la relève journalistique franco-canadienne, le projet vise à rapprocher les communautés d’expression française du pays et à leur faire découvrir un des plus importants événements jeunesse au Canada. Pendant une période d’environ six mois précédant les JeuxFC 2017 et durant les JeuxFC 2017, une vingtaine de participants, sélectionnés par un comité de la FJCF, seront invités à couvrir le tout. Nous visons à avoir plusieurs partenaires médias dans chaque province et territoire, pour ainsi assurer une couverture médiatique pancanadienne reflétant les réalités francophones, aussi diverses qu’elles soient.

Vote16

Lors de la dernière élection fédérale, en octobre 2015, la FJCF a mené une campagne non partisane pour encourager le vote chez les 18-24 ans, où le taux de vote est historiquement l’un des plus bas. L’initiative, sous l’égide du mot-clic #Népourvoter, a connu un grand succès, et s’accompagnait d’une Plateforme politique « PAR et POUR les jeunes » composée de cinq enjeux que la jeunesse canadienne-française considérait comme prioritaires. Dans le cadre de la réforme électorale, la FJCF a décidé de mettre de l’avant un enjeu soulevé par ses membres : l’âge minimum du droit de vote. La jeunesse d’aujourd’hui est plus impliquée et politiquement conscientisée que jamais, comme l’illustre bien l’augmentation de 18 % du taux de vote observé chez les 18-24 ans lors de la dernière élection fédérale.

Dans ce contexte, la FJCF estime que le moment est venu de réduire l’âge du vote à 16 ans afin d’accroître l’engagement politique non seulement chez les jeunes, mais également au sein de leurs familles et de leurs entourages. La FJCF mène donc une campagne d’éducation et de sensibilisation à cet égard, notamment par l’entremise de rencontres politiques et d’une pétition en ligne, afin de faire valoir les retombées positives potentielles d’une telle initiative.

CONCLUSION

La Fédération de la jeunesse canadienne-française est d’abord et avant tout un organisme PAR et POUR les jeunes. C’est la volonté et l’implication de ses membres qui lui permet de parler au nom de la jeunesse canadienne-française partout au pays, et d’œuvrer au développement de celle-ci. La FJCF et ses membres sont donc des alliés naturels du milieu de l’éducation, et peuvent jouer un rôle encore plus important dans l’élaboration et l’accompagnement d’initiatives pour la jeunesse, en assurant que celle-ci soit véritablement représentée autour de la table.[1]

En lien avec cet article, nous vous invitons à lire les entrevues avec les élèves qui ont été réalisées par Frédérique Mazerolle dans la section « Entrevues » (p.).

 

Photo : Gracieuseté de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCG)

Première publication dans Éducation Canada, décembre 2016


[1] Pour plus de détails au sujet de nos initiatives et projets, veuillez consulter notre site web : www.fjcf.ca.

Apprenez-en plus sur

Frédérique Mazerolle

Frédérique Mazerolle est étudiante à l’Université d’Ottawa et agit à titre d’agente de projets pour les Jeux de la francophonie canadienne parrainée par la Fédération de la jeunesse-canadienne (FJCF). Elle a obtenu ce poste par l’entremise du programme d’employabilité de la FJCF, Jeunesse Canada au travail.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

Mon compte Découvrez notre réseau