Digital Citizen

|
Leadership

Pratiquer ce que l’on prêche à l’ère numérique

Les enfants adoptent de nombreux comportements, tant mauvais que bons, en observant les adultes autour d’eux. C’est pourquoi nous voulons créer des milieux scolaires où les jeunes sont exposés à des modèles adultes positifs et bienveillants. Malheureusement, cet effort semble se volatiliser dans les cours sur la citoyenneté numérique et les programmes scolaires.

Prenons par exemple l’idée que les jeunes devraient être des lecteurs critiques en ligne. Certes, nous savons qu’ils éprouvent de la difficulté à faire le tri entre les vraies et les fausses nouvelles, toutefois une étude récente (en anglais seulement) montre qu’ils y parviennent beaucoup mieux que leurs ainés1. Nous constatons cette lacune chez les éducateurs, qui continuent d’utiliser des exemples inauthentiques et des moyens périmés pour enseigner comment déterminer la véracité d’un site Web ou d’un article numérique. Et hors des milieux scolaires, il suffit aux jeunes d’un coup d’œil en ligne pour voir d’innombrables exemples d’adultes qui retransmettent des images fausses ou retouchées sans en vérifier ni la source ni le contenu.

Un autre enseignement civique souvent répété est la nécessité de garder une présence en ligne impeccable. Cet avertissement est souvent formulé de façon alarmante par des adultes qui disent aux jeunes qu’une seule erreur sur leur profil risque de leur couter leur entrée à l’université ou leur avenir professionnel. Or, ces mêmes adultes sont des gens qui ont grandi dans un monde pré-Internet, où les comportements adolescents typiques et les « erreurs de parcours » n’étaient pas constamment documentés, retransmis, voire glorifiés en ligne. Il semble injuste d’assujettir les jeunes d’aujourd’hui aux critères auxquels la plupart d’entre nous (honnêtement) n’auraient pas pu se soumettre. Même l’exhortation la plus fondamentale d’« être aimable » en ligne est problématique lorsqu’elle est prodiguée par des adultes qui critiquent, harcèlent, voire menacent régulièrement autrui sur les médias sociaux ou à la section commentaires d’articles publiés.

Si nous voulons aider les jeunes à devenir de bons citoyens numériques, nous devons d’abord améliorer nos comportements et donner le bon exemple. Nos pratiques actuelles sont souvent hypocrites au mieux et franchement contreproductives au pire. En tant qu’éducateurs, parents et adultes en général, nous devons commencer à pratiquer ce que nous prêchons et devenir nous-mêmes des citoyens du monde (numérique) sages, compatissants et positifs.

 

Première publication dans Éducation Canada, décembre 2018


1 https://bit.ly/2Ar4XLQ

Apprenez-en plus sur

Dr. Alec Couros

Professor, Educational Technology & Media, Faculty of Education, University of Regina,

Dr. Alec Couros is a professor of educational technology and media at the Faculty of Education, University of Regina, in Saskatchewan, Canada. An award-winning educator, Alec helps his undergraduate a...

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau