|
Engagement, Enseignement

Par passion, par engagement, par plaisir

Enseigner n’est pas facile. C’est un art. Savoir communiquer, se connaître soi-même, bien maîtriser son contenu d’enseignement, accompagner l’apprenant dans le développement de ses compétences tout en étant sensible à ses émotions et à ses sentiments, le soutenir dans ses apprentissages, autant de savoirs que les enseignants doivent développer la vie durant.

Non, enseigner n’est pas simple. Pourtant, certains y parviennent plus facilement que d’autres. Ce n’est certes pas évident de passer de la théorie et des stages universitaires à la réalité de la salle de classe dont on est entièrement responsable. Cette gymnastique intellectuelle et expérientielle peut parfois donner le vertige à certains enseignants en début de carrière et exiger de nombreux ajustements. D’aucuns abandonneront très tôt, déprimés ou désabusés par tant d’exigences. Pourtant, enseigner est sûrement le plus beau métier du monde! Nous connaissons tous des modèles d’enseignants qui ont marqué notre enfance ou notre adolescence. Ces pédagogues n’étaient-ils pas investis d’une force et d’une énergie communicatives qui nous propulsaient vers l’action? N’étaient-ils pas nos héros? En revisitant nos souvenirs, on constate que ces personnes avaient toutes un point en commun : elles étaient animées d’une passion, d’un plaisir, d’un engagement profond. Ces enseignants croyaient en eux et croyaient surtout en nous. Dans ce numéro, vous découvrirez le profil d’éducateurs passionnés et engagés.

Mais l’engagement et la passion ne sont pas des forces inscrites dans le code génétique : tout cela se cultive et se développe par des lectures, des rencontres, des découvertes, des gens qui nous inspirent, des expériences ou de petites réussites qui nous font grandir professionnellement.

La plupart du temps, lorsqu’une équipe-école est engagée, le leader n’est jamais très loin pour l’encourager, la féliciter, la soutenir. Or, le leadership non plus n’est pas inné, il s’acquiert. Ainsi, pour engager les autres dans l’action, il faut soi-même être engagé. Là encore, il n’y a pas de formule magique.

Travailler par plaisir, se passionner pour ce qu’on fait, s’engager dans l’action donnent du sens à la vie d’un enseignant. Nous pouvons dès lors nous investir dans le travail en découvrant parfois des forces intérieures fécondes dont nous ne soupçonnions même pas l’existence!

P.S. Ce mois-ci, vous aurez un court sondage à compléter pour livrer vos commentaires au sujet des articles proposés. Veuillez visiter www.cea-ace.ca/sondageedcan pour accéder à ce sondage.

Écrivez-nous!

Transmettez vos lettres ou propositions d’articles à redaction@cea-ace.ca ou indiquez vos commentaires dans la version en ligne d’Éducation Canada, à www.cea-ace.ca/fr/educationcanada.

Erratum

Dans l’édition de mars 2013, Vol.53 No. 2, une erreur a été relevée en page 41. Il faudrait lire ceci : le pourcentage des étudiants connus en situation d’handicap en 2012 était de 3 %  – et non 0,3 %.

Première publication dans Éducation Canada, septembre 2013

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau