|
Communauté scolaire, Engagement, Équité, Opinion, Pratiques prometteuses

L’équité des possibilités doit devenir le prochain objectif du 21e siècle

Il s’agit de développer une volonté plus ferme de passer enfin de l’étape des discussions et des débats à celle des réalités plus pragmatiques

Au cours de ma première année à la direction générale de l’ACE, j’ai eu le plaisir de partager notre vision et notre mission avec de nombreux éducateurs et éducatrices au Canada. Je me suis rendu compte qu’il était grand temps de faire preuve du courage nécessaire pour faire changer les conceptions profondément ancrées de l’enseignement conventionnel et de l’apprentissage. Nous convenons que nous désirons que tous nos jeunes soient habiles en résolution de problèmes du 21e siècle, en réflexion critique et créative, en collaboration et en communication, mais la façon dont nous concevons la voie à suivre s’échelonne d’un peu de bricolage à une transformation massive. La majorité des personnes qui innovent font face à des obstacles lorsqu’ils tentent de repousser les limites en vue d’atteindre cet objectif. C’est pourquoi le moment est venu d’aller au-delà de la rhétorique du 21e siècle et de bâtir des stratégies qui favoriseront l’innovation au lieu d’y nuire. L’ACE travaille ferme pour vous convaincre de la nécessité de cette transformation.

Les personnes qui participeront à la réunion de 2011 du conseil consultatif de l’ACE, L’apprentissage au 21e siècle – De la rhétorique à la réalité, auront l’occasion d’entendre trois conférenciers qui ont acquis de première main des connaissances et de l’expérience en pédagogie innovatrice, l’un à l’échelle internationale, une deuxième dans une école canadienne et un troisième dans une classe canadienne.  Après leurs brefs exposés, les conférenciers et participants exploreront les obstacles qui surgissent lors du passage de leur pensée innovante à une transformation d’ordre systématique.

Cette réunion du conseil consultatif est bien plus qu’un rassemblement de spécialistes du domaine de l’éducation et du secteur privé visant à prendre connaissance de ce que peuvent accomplir les pratiques innovantes. Il s’agit de développer chez les participantes et les participants une volonté plus ferme de passer enfin de l’étape des discussions et des débats à celle des réalités plus pragmatiques. En éducation, les projets pilotes ont été la façon la plus facile de démontrer le potentiel de l’innovation et de la transformation en éducation, mais ces projets sont rarement devenus systémiques.

Depuis des décennies, on a consacré des efforts et des ressources considérables en éducation afin d’établir l’équité, en particulier aux points d’arrivée des élèves. Toutefois, en cours de route, l’éducation cesse d’appliquer ce principe fondamental et un nombre croissant de jeunes quittent les études, soit désillusionnés, soit remettant sérieusement en question la pertinence de leurs apprentissages. L’équité des possibilités, visant à s’assurer que tous les enfants atteignent leur potentiel, peut devenir le prochain objectif du 21e siècle. Assurer l’équité des possibilités oblige toutes les parties prenantes en éducation à privilégier l’établissement de nouveaux environnements d’apprentissage et d’enseignement comblant les besoins de tous les enfants, et non d’une minorité d’entre eux.

Cette réunion du conseil consultatif mettra ce principe à l’avant-plan et constituera une plateforme critique pour échanger et débattre à propos des façons de répondre véritablement aux besoins de TOUS les enfants. 

Apprenez-en plus sur

Ron Canuel

Ron Canuel

Ron Canuel is the former President and CEO of the Canadian Education Association during. He has over 40 years of experience in the public education sector. As the former Director General of the Easter...

Découvrir