|
Équité, Évaluation

Le défi de l’équité

Plusieurs articles de ce numéro d’Education Canada traitent, directement ou indirectement, de la question de l’équité au sein de nos systèmes d’éducation – qu’il s’agisse de distinguer les différents styles d’apprentissage des enfants de familles défavorisées, de reconnaître la différence dans les expériences de jeunes bénévoles œuvrant pour des programmes communautaires, ou d’améliorer l’accès aux programmes universitaires des jeunes de quartiers défavorisés et des jeunes Autochtones.

Dans « Reel Reform », une analyse percutante des documentaires sortis cette année aux États-Unis et au Royaume-Uni, Stephen Hurley contraste la situation américaine par rapport à la canadienne : « Bien que le Canada soit confronté à de sérieux défis en matière d’équité, de fossé entre les riches et les pauvres, et de liens entre la culture, la race et la réussite scolaire, ces défis ne sont pas en général débattus dans les conversations à bâtons rompus quotidiennes qu’ont les Canadiens au sujet de l’école. »

En effet, d’après les comparaisons internationales, notre système sert très bien la majorité des enfants. Mais comme le souligne Philip Abrami dans l’introduction de son article sur la « Boîte à outils de l’apprentissage » mise au point par le Centre d’études sur l’apprentissage et la performance, les statistiques comparatives ne disent pas tout. Trop de jeunes décrochent encore de l’école, trop d’entre eux n’atteignent pas des niveaux fonctionnels de littératie et de numératie, et trop de nos écoles ne préparent pas bien leurs élèves à la société et à l’économie du savoir (voir l’article Web exclusif de Michele Jacobsen et Sharon Friesen, « Hands-on vs. Hands-up: Technology-enabled Knowledge Building »).

Évidemment, aucun système ne peut être parfait. Il serait naïf de croire que tous les élèves réussiront également. La préoccupation n’est d’ailleurs pas que notre système ne produise pas uniformément d’excellents résultats, mais bien que ses lacunes soient concentrées dans des groupes prévisibles de population.

En fin de compte, les questions d’équité devraient peut-être effectivement faire partie des « conversations à bâtons rompus quotidiennes » dans les écoles canadiennes. Comme le laisse entendre l’analyse des documentaires présentée par Hurley, nous devons examiner attentivement nos échecs et déterminer si nous pouvons les corriger en injectant plus de ressources dans un système généralement efficace, ou si ces échecs sont assez généralisés pour nécessiter un réexamen de nos définitions sous-jacentes de la réussite scolaire et personnelle.

Nous avons la chance de disposer d’un système d’éducation qui – bien qu’imparfait – n’est pas brisé. Plutôt que de nous reposer sur nos lauriers, nous devrions profiter du fait que nous détenons une solide fondation sur laquelle construire une structure qui peut mieux accommoder tous les segments de notre population diversifiée. Nous devrions classer en tête de nos priorités une vive discussion sur la façon dont on pourrait mieux faire.

Apprenez-en plus sur

Paula Dunning

Paula Dunning

Paula Dunning is Editor of Education Canada and a freelance writer/editor.

Paula Dunning est la rédactrice d’Education Canada et auteure/rédactrice pigiste.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau