En route vers l’équité et l’inclusion : le travail des directions sous la loupe

|
Communauté scolaire, Diversité, Pratiques prometteuses, Recherche

En route vers l’équité et l’inclusion : le travail des directions sous la loupe

Grâce à une recherche-action en partenariat avec la Commission scolaire de Montréal, les auteures expliquent comment bien former et outiller les directions d’école à déployer des pratiques d’équité et d’inclusion en contexte de diversité ethnoculturelle. Elles proposent un modèle de développement de cette compétence ainsi qu’un webdocumentaire contenant des témoignages de directions d’école.

Les recherches menées dans plusieurs pays ont soulevé le rôle important des directions d’établissement sur la réussite éducative de tous les élèves, notamment en milieu pluriethnique1, et l’importance de développer un leadership d’équité et d’inclusion en contexte de diversité2.

Pourtant, la formation des directions d’école sur le leadership à développer en milieu pluriethnique et défavorisé s’avère lacunaire au Québec et dans de nombreux pays3. En référence à ces constats, nous nous sommes posé la question suivante :

Comment former et outiller les directions d’école à déployer des pratiques d’équité et d’inclusion en contexte de diversité ethnoculturelle?

Nous avons mené une recherche-action en partenariat avec la Commission scolaire de Montréal (CSDM) afin de coconstruire une formation sur le leadership en milieu pluriethnique avec des directrices d’école au primaire ainsi qu’avec des conseillers pédagogiques et des cadres des services éducatifs4. Le projet s’est déroulé sur trois ans5.

  1. La première année avait comme objectif la coconstruction des connaissances selon les besoins exprimés par les directrices d’école. Nous avons ainsi abordé des thèmes tels que le leadership d’équité, les accommodements raisonnables, les rapports intergroupes, l’accueil des réfugiés, le traitement des sujets sensibles, l’enseignement en milieu plurilingue, etc.
  2. La deuxième année visait l’actualisation du leadership des directrices pour l’inclusion et l’équité par une mise en action à travers la mobilisation de leur équipe-école. Ainsi, des directrices ont développé des projets tels que créer un comité « d’éducation inclusive » dans leur école, susciter des initiatives pour favoriser des rapprochements intergroupes entre les enseignants issus de l’immigration et/ou racisés et les « autres » enseignants, établir un protocole d’accueil pour les nouveaux élèves issus de l’immigration, valoriser la formation continue du personnel sur les questions d’équité et d’inclusion en contexte de diversité, etc.
  3. Finalement, la troisième année était dédiée à la transférabilité du projet afin de pouvoir diffuser au grand public les apprentissages réalisés dans le cadre de la recherche-action.

En collaboration avec les chercheures de l’équipe, les directrices ont créé et suggéré d’ajouter une compétence liée à l’équité et à l’inclusion dans le référentiel de compétences des directions de la CSDM. Elles ont libellé la compétence comme suit :

Favoriser et mettre en œuvre avec les acteurs de la communauté éducative des pratiques et un environnement éducatif inclusifs et équitables, exempts de discrimination pour toutes et tous.

Également, un webdocumentaire intitulé En route vers l’équité a émané de ce travail de réflexion sur la compétence et ses composantes afin d’exemplifier, par des récits vidéo, des pratiques concrètes.

Le webdocumentaire a été structuré autour d’un modèle de compétence québécois, construit en parallèle par le Groupe de travail sur les compétences et la formation des directions en matière d’équité et de diversité de l’Observatoire sur la Formation à la Diversité et l’Équité5. Ce modèle est composé d’une vision de la direction qui chapeaute la compétence et ses quatre composantes.

Modèle d’une compétence des directions pour l’équité, l’inclusion et la justice sociale dans les établissements d’enseignement

Modèle d’une compétence des directions pour l’équité, l’inclusion et la justice sociale dans les établissements d’enseignement

Dans le webdocumentaire, on peut visionner le témoignage de la directrice de l’école Bienville qui incarne cette vision6. Elle nous indique que favoriser la réussite éducative de tous ses élèves constitue une priorité qui guide l’ensemble de ses actions quotidiennes. Adapté de Les compétences des directions en matière d’équité et de diversité : pistes pour les cadres de référence et la formation, Larochelle-Audet et al., 2018.

Les quatre composantes

Composante 1

Dans la composante 1, visant à développer un agir professionnel intègre et critique, on peut également visionner les récits de directrices de deux écoles : La Visitation et Simonne-Monet. Elles nous racontent que leur principal défi est d’adopter une posture réflexive et proactive quant aux enjeux relatifs à la diversité. Elles soulèvent l’importance :

  • D’agir lorsque des stéréotypes, des préjugés ressortent des discussions entendues dans l’école;
  • De spécifier au personnel scolaire que la valeur principale de leur leadership est l’équité plutôt que l’égalité;
  • De viser un développement professionnel constant sur les questions d’équité et d’inclusion.

Composante 2

Dans la composante 2, relative à un environnement éducatif favorisant l’action face aux inégalités, injustices et exclusions, les directrices nous racontent l’importance :

  • De revoir les normes et modalités d’évaluation de l’école afin de favoriser l’équité et la réussite de tous les élèves (ex. : ne pas évaluer un élève allophone nouvellement arrivé dès la première étape);
  • De modifier le code de vie afin qu’il soit le plus inclusif possible (Ex. mettre l’accent sur des valeurs comme le respect);
  • De revoir le plan de réussite et la distribution des budgets de l’école afin qu’ils reflètent les principes d’équité;
  • De favoriser les transitions entre la classe d’accueil et la classe régulière.

Composante 3

Dans la composante 3, visant principalement des pratiques éducatives et pédagogiques équitables, les directrices proposent :

  • De permettre aux élèves de parler leur langue maternelle dans la classe et dans l’école afin de favoriser les transferts linguistiques de la langue maternelle vers la langue seconde et de favoriser le bien-être et le goût à l’apprentissage;
  • De faire des liens entre le contenu abordé dans le curriculum formel et les activités parascolaires afin de favoriser le plaisir d’apprendre le français en contexte scolaire plurilingue.

Composante 4

Dans la composante 4, dans laquelle on prône la mise en place d’une culture scolaire inclusive des multiples points de vue et des apports des personnes de groupes minorisés, les directrices suggèrent des initiatives pour rapprocher l’école et les familles. Elles soulignent l’importance :

  • D’avoir accès à une intervenante scolaire communautaire pour faire des ponts entre les familles immigrantes et l’école;
  • D’élaborer des stratégies pour favoriser la participation des groupes sous-représentés dans le conseil d’établissement.

Conclusion

Nous espérons que ce modèle de compétence ainsi que son exemplification dans le webdocumentaire pourra inspirer les directions d’écoles, mais aussi les formateurs en milieu universitaire, les formateurs responsables de la formation continue dans les commissions scolaires ainsi que les associations de directions. Le modèle de compétence pourra être utilisé dans une optique de bonification de la formation des directions et des référentiels de compétences des commissions scolaires et du ministère de l’Éducation au Québec, dans d’autres provinces ou d’autres pays.

 

Première publication dans Éducation Canada, septembre 2019

Photo : Productions Cinta, Webdocumentaire réalisé par Jacinthe Moffatt

[Description] Deux photos de Catheline Bien-Aimé, directrice, discutant avec un élève  de l’école Bienville (CSDM)


Notes

1 KHALIFA, M. A., GOODEN, M. A. et DAVIS, J. E. (2016). Culturally responsive school leadership: A synthesis of the literature. Review of Educational Research, 86(4), 1272-1311.

2 SHIELDS, C. (2015). From paradigm wars to transformative leadership. Can Educational Administration Foster Socially Just Schools?, The Solo Journal: Educational Foundations and Social Justice Education, 1(1), 1-22.

3 BORRI-ANADON, C., POTVIN, M., LONGPRÉ, T., PEREIRA BRAGA, L. ET ORANGE, V. (2018). La formation du personnel scolaire sur la diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique dans les universités québécoises : portrait quantitatif de l’offre de cours de deuxième cycle en éducation. Rapport de recherche. Repéré à https://bit.ly/31pRJJF

4 Nous tenons à remercier toutes les personnes ayant participé à cette recherche-action : 1) les directrices Catheline Bien-Aimé, Guylaine Cool, Katia Fornara, Anne-Geneviève Ialongo, Annick Houle; 2) les conseillers pédagogiques Réginald Fleury, Aline Léveillé, Sonia Robitaille; 3) les cadres des services éducatifs Danielle Roberge, Line St-Pierre; 4) les chercheures Françoise Armand, Justine Gosselin-Gagné, Julie Larochelle-Audet et Luciana Pereira Braga.

5. Pour obtenir davantage d’informations relatives à cette recherche-action, voir l’article suivant : MAGNAN, M.-O., GOSSELIN-GAGNÉ, J., CHARRETTE, J. et J. LAROCHELLE-AUDET (2018). Gestionnaires et diversité ethnoculturelle en milieu scolaire : une recherche-action/formation en contexte montréalais, Éducation et francophonie, 46(2), 125-145. Repéré à https://bit.ly/2OD9Daj

LAROCHELLE-AUDET, J., MAGNAN, M.-O., POTVIN, M. et DORE, E. (2018). Les compétences des directions en matière d’équité et de diversité : pistes pour les cadres de référence et la formation [Rapport soumis à la direction des services d’accueil et d’éducation interculturelle du ministère de l’Education et de l’Enseignement Supérieur]. Repéré à https://bit.ly/2ZA0xMR

Apprenez-en plus sur

M-O Magnan

Marie-Odile Magnan

Professeure agrégée, Université de Montréal

Julie Larochelle-Audet

Julie Larochelle-Audet

Professeure, Université de Montréal

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau