éducation postsecondaire

|
Programmes

Pour mieux enseigner au postsecondaire en Ontario francophone

Cet article présente un programme de formation bilingue pour nouveaux enseignants en Ontario. Ce programme tient compte des changements sociaux et démographiques (immigration, ère numérique) dans l’élaboration de leurs divers programmes. Les participants peuvent aussi choisir des formations libres selon leurs besoins et ont accès à des services d’aide par les pairs. Les formateurs reçoivent, de plus, une formation spécialisée liée aux compétences interculturelles requises dans un tel milieu.

Les collèges d’arts et de technologie appliqués de l’Ontario adoptent une approche pratique pour la majorité des formations professionnelles offertes dans leurs établissements d’enseignement postsecondaire. Ils s’appuient sur les compétences d’experts dans leur domaine respectif bien que ceux-ci soient peu ou non formés pour enseigner. Or, pour qui exerce ce métier, une compréhension aussi, sinon plus, importante de ce qu’il implique est exigée, soit, ses moyens d’évaluation, ses modes d’apprentissage et d’enseignement ainsi que la garantie d’une cohérence pédagogique entre les résultats d’apprentissage et son évaluation tout en s’assurant de la « validité et de la crédibilité du jugement professionnel entre ce qui est évalué et ce qui devait être appris »1. Les résultats de recherches de Guibert2 et ceux de St-Pierre et Ménard3 soulignent les défis rencontrés par les nouveaux enseignants et la complexité de l’activité professionnelle, notamment les dimensions pédagogiques, administratives, matérielles, intellectuelles et relationnelles.

Le site ÉtudesUniversitaires.ca collige l’offre de différents programmes proposés à travers les établissements postsecondaires canadiens visant l’obtention de certificats et de diplômes spécialisés collégial ou universitaire de 1er, 2e et 3e cycle universitaire. Le Canada étant bilingue, ces formations sont données soit en anglais ou en français selon la langue officielle utilisée et mise de l’avant par les établissements d’enseignement. Bien que la formation pédagogique demeure facultative pour l’embauche de formateurs au postsecondaire4, plusieurs établissements postsecondaires offrent aux nouveaux enseignants sur leur campus des formations d’appoint et d’accompagnement.

Quelles que soient les générations des cohortes étudiantes qui arrivent sur les campus, le personnel enseignant des collèges a également besoin de formation professionnelle pour garder ses connaissances à jour. Plus particulièrement au cours des dernières années, la participation continue d’étudiants immigrants et leurs différences culturelles ont eu un impact sur les modes d’apprentissage ; de plus, les générations d’étudiants branchés en permanence au numérique ont mené à la transformation de la formation des enseignants. Ces facteurs ont exigé en conséquence des mises à jour constantes des approches et des outils pédagogiques. La formation pour enseigner au collégial tente ainsi d’être mieux adaptée aux différents pédagogues des secteurs d’enseignement.

Cet article expose, à partir d’expérience pratique, un point de vue professionnel de l’intérieur afin de rendre compte de l’accompagnement en place dans un collège francophone minoritaire de la région de l’Est de l’Ontario, le Collège La Cité. Des détails présentant les différents programmes d’insertion professionnelle pour le personnel permanent ou contractuel ainsi que des formations de mise à jour des connaissances professionnelles seront d’abord exposés. Ensuite, nous fournirons des précisions sur l’expérience d’un formateur exerçant son métier auprès d’une clientèle pluriethnique dans un contexte de mise à jour des connaissances et de formation sur mesure.

La formation initiale : le Programme d’accueil et d’intégration pour le personnel scolaire

Selon Guibert5, la phase d’insertion professionnelle assure un meilleur rendement professionnel des enseignants en début de carrière. Par ailleurs, ce même auteur explique que le rôle des pairs, d’une part, et celui des chefs d’établissement, d’autre part, demeurent un sujet souvent interrogé dans les travaux de recherche effectués auprès du développement professionnel des enseignants.

De 2000 à 2015, au Collège la Cité, le Programme de formation initiale en pédagogie et andragogie inscrit sur deux ans a permis d’accueillir et d’initier 151 nouveaux enseignants permanents à la culture de l’établissement postsecondaire et à la création d’un meilleur réseau d’échanges entre les collègues enseignants, tous secteurs confondus. Depuis 2016-2017, le Programme d’accueil et d’intégration pour le personnel scolaire, présenté en deux volets, a remplacé le précédent programme. Il vise un accompagnement similaire dans un format plus court6. Ce nouveau programme de deux semestres commence dès l’entrée du nouveau personnel scolaire dans leur emploi. Le premier volet dédié à l’intégration permet au nouvel employé de mieux cerner son environnement de travail et de comprendre les processus d’évaluation d’un enseignant durant sa carrière au Collège La Cité. Le deuxième volet vise la formation et emprunte le Processus de relation formelle d’accompagnement (PRFA). Ce dernier propose un partenariat dynamique d’apprentissage entre un nouvel enseignant et un membre accompagnateur du corps enseignant ayant plus de trois ans d’expérience dans cette institution. Ainsi, une trentaine d’heures de rencontre et de partage s’étend sur une année. Tandis que le nouvel enseignant voit ses heures de formation consignées sur sa charge de travail négocié chaque semestre, l’enseignant accompagnateur agit à titre bénévole et reçoit la reconnaissance d’être considéré comme mentor dont l’expérience pédagogique est validée et valorisée.

Les enseignants à forfait reçoivent également, au début de leur emploi, une formation de base leur permettant de comprendre l’essentiel de la culture d’apprentissage et de collaboration de l’établissement. Ils profitent d’une formation intitulée Pour un bon départ qui se déroule, en général, sur une journée durant laquelle sont abordés les services et les ressources pédagogiques de l’établissement offerts sur le portail des employés. L’approche pédagogique utilisée pour favoriser l’environnement d’apprentissage et la culture de collaboration pédagogique en place pour faciliter l’entraide y sont également explorées. Malgré la brièveté de cette formation, les enseignants contractuels réussissent à relever les défis rencontrés en classe ainsi que ceux soulevés en conséquence de l’utilisation des ressources technologiques inévitables en cette ère numérique.

Les formations d’apprentissage professionnel

Durant l’année scolaire, particulièrement en mai et juin, dans le cadre de sa programmation de type Atrium sous forme de colloque, le Collège La Cité offre diverses formations libres où chacun sélectionne celles qui conviennent à ses besoins. Des experts en ressources de toutes sortes collaborent au perfectionnement de l’ensemble du personnel scolaire, du personnel de soutien et du personnel administratif. Quelle que soit la formation, chacun peut y trouver son compte.

De septembre 2017 à janvier 2018, par exemple, le personnel scolaire a bénéficié d’une formation incluse dans leur charge de travail sur les compétences interculturelles afin de mieux saisir l’impact de la culture sur les manières de penser, de voir, de dire et de faire. Outre les discussions sur les obstacles rencontrés en salle de classe, le personnel scolaire a aussi été en mesure d’explorer le processus d’intégration scolaire et sociale des étudiants immigrants7 et des étudiants autochtones. Bien que certains aient trouvé la formation plus ou moins nécessaire, plusieurs ont été satisfaits et ont pu être sensibilisés sur ces compétences interculturelles.

Par ailleurs, le Collège La Cité a mis en place Innovacité, un service d’aide par les pairs pour les pairs pour tous les enseignants. Des services d’appui pédagogique et numérique sont disponibles tous les jours de la semaine et mettent en valeur les connaissances et les compétences du personnel sur le campus. Ces services sont offerts sur place, par téléphone ou en appui direct en classe ou à distance grâce aux membres du personnel scolaire et de soutien ayant développé des expertises variées, tant dans la rédaction d’examens que dans l’utilisation des meilleures pratiques pédagogiques et technologiques en classe. D’autres membres du personnel des ressources humaines, des ressources informatiques et du développement pédagogique fournissent sur place des réponses aux questions du personnel et de l’appui dans leur domaine respectif.

Les programmes de formation sur mesure à La cité des affaires

La Cité des affaires, secteur entrepreneurial du Collège La Cité, offre plusieurs programmes de formation taillés sur mesure desservant une clientèle diverse telle que les organismes gouvernementaux, les entreprises privées, les adultes et les nouveaux arrivants. Pour donner ces formations, elle fait appel à des professionnels ayant de l’expérience inhérente au domaine. Dans les programmes pour les nouveaux arrivants qui désirent intégrer le marché de travail canadien par exemple, le Collège La Cité recrute des formateurs qui non seulement connaissent la matière, mais qui ont été de plus en contact avec les cultures et les réalités d’autres pays. Cependant, ces experts ne bénéficient pas de formation pour mieux performer auprès de la clientèle qu’ils accompagnent. Ils comptent sur l’appui bénévole et aléatoire d’autres membres du personnel pour arriver à comprendre la culture de l’établissement. Or, il existe un fossé important entre connaitre la matière et enseigner la matière. Dans un tel environnement, il n’est pas surprenant de constater un manque de cohérence dans l’approche pédagogique des formateurs. C’est le cas de Kamal, pseudonyme donné à un membre du personnel ayant accepté de témoigner de son expérience dans ce secteur.

« À mon arrivée, j’ai été bien reçu et mon travail m’a été expliqué. Ensuite, tout le monde s’est montré disponible pour m’accompagner. Malheureusement, je n’ai pas eu droit à un mentor désigné, mais la sympathie des gens m’a été bénéfique. Il serait souhaitable que les intervenants en classe obtiennent d’abord une formation les outillant à répondre efficacement à la clientèle. Déjà, ce fut une bonne chose d’être recruté en tenant compte de mes expériences, mais il serait encore plus intéressant d’être formé avant d’intégrer les salles de classe. » (Kamal)

En conclusion, bien que les formations officielles pour l’enseignement au postsecondaire soient disponibles dans les établissements d’études supérieures canadiennes, d’autres formations peuvent être mises en place par l’administration d’un établissement d’enseignement. La présence de ces programmes exprime l’importance de former le personnel enseignant, quelle que soit sa catégorie, et le souci de l’administration de l’établissement à contribuer à une meilleure insertion professionnelle du personnel scolaire. Cependant, malgré que le collège en question présente plusieurs programmes internes d’insertion, de formation et d’accompagnement du personnel scolaire de différentes catégories, il semble que tous les enseignants ne bénéficient pas des mêmes offres d’encadrement. La nature du milieu, par ailleurs, demande de rester à l’affut des améliorations possibles en regard des développements des nouvelles approches pédagogiques et des clientèles à desservir, telles celles provenant de l’immigration et de la mobilité internationale.

 

Photo : iStock

Première publication dans Éducation Canada, mars 2019


1 Howe, R. (2017). Le tableau d’analyse et de cohérence : pour assurer la cohérence pédagogique entre les objectifs d’apprentissage et l’évaluation des apprentissages. Centre de documentation collégiale. Consulté le 18 aout de https://eduq.info/xmlui/handle/11515/35708

2 Guibert, P. (2017). L’accueil des nouveaux enseignants dans les collèges et les lycées français, Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 74 Consulté le 20 aout 2018 de http://journals.openedition.org/ries/5824 ; DOI : 10.4000/ries.5824

3 Ménard, L. et St-Pierre, L. (dir.) (2014). Se former à la pédagogie de l’enseignement supérieur. Montréal (Qc) : Association québécoise de pédagogie collégiale.

4 St-Pierre, L. (2018). College teaching today. Pédagogie collégiale, 31 (5), 4-10.

5 Guibert, P. (2017). L’accueil des nouveaux enseignants dans les collèges et les lycées français, Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 74 Consulté le 20 aout 2018 de http://journals.openedition.org/ries/5824 ; DOI : 10.4000/ries.5824

6 Collège La Cité (2017). Programme d’accueil et d’intégration pour le personnel scolaire.

7 Proulx, L. (2017). L’expérience étudiante d’immigrants de première génération à travers leur processus d’intégration réussie au collégial francophone en Ontario. Thèse de doctorat. Université d’Ottawa.

Apprenez-en plus sur

Lynnda_Proulx

Lynnda Proulx

Professeure

Au cours de ses vingt-cinq ans de carrière en enseignement au postsecondaire, au Canada et à l’étranger, Lynnda Proulx a offert divers cours en français langue seconde, en français langue étra...

Découvrir

Gilbert Kossi Djilo

Chargé de projet, La Cité des affaires

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

Mon compte Découvrez notre réseau