|
Bien dans mon travail, Design technopédagogique, Enseignement, Leadership

École en chamboulement

Risque élevé de stress interne ou occasion pour #faireautrement ?

La pandémie de la COVID-19 aura mis en lumière bien des choses en 2020 et l’école ne fut pas en reste. Anne-Louise Davidson parle de certitudes volant en éclats1, notamment dans un système d’éducation vieux de 200 ans : « On a été dérangés à grande échelle […] Un virus, c’est plus grand qu’une réforme ».

Un énorme quart-de-tour d’urgence a eu lieu, notamment en ce qui a trait à l’enseignement en ligne et à l’appropriation du numérique par une majorité d’enseignants au Canada et ailleurs. Les besoins de formation continue furent manifestes. À titre d’exemple, le nombre d’enseignants suivant les formations du CADRE212 a pratiquement triplé au printemps 2020. En toile de fond, des questions telles que : Comment rejoindre chaque jeune, surtout celui ou celle qui est à risque, et le guider dans ses apprentissages ? Avec quels outils ? Comment donner de la rétroaction et évaluer dans des contextes si différents de l’école traditionnelle ? Quels contenus demeurent essentiels et comment les enseigner ? Comment établir des communautés professionnelles où prime la collaboration, voire la co-élaboration ?

Ces questions sont-elles des sources de stress chez l’équipe-école ou des occasions pour réinventer l’école, ensemble ?

La tolérance à l’ambiguïté

Mettre en chantier une école qui mérite d’être actualisée afin qu’elle soit de son temps peut apporter son lot de stress chez ses acteurs; élèves, parents, enseignants et direction. Elle fait prendre conscience de la complexité énorme de la profession enseignante dont les rôles et la posture professionnelle sont en mode beta perpétuel. Exit les certitudes, on devient confortablement inconfortable comme dirait le consultant Marius Bourgeoys. Retour à la normale ? Plutôt une nouvelle normalité à établir…

Faire l’école autrement nous confronte à plusieurs choses. Le modus vivendi interpelle le sentiment d’efficacité personnelle/professionnelle, le besoin de formation continue, le questionnement face à un référentiel pédagogique dominant et la capacité de mobiliser l’équipe dans une démarche de co-construction. Le modus operandi, lui, interpelle les structures – physiques, organisationnelles, temporelles – en fonction de finalités d’éducation enfin (diront certains) actualisées. Pas une mince tâche mais une noble tâche.

Leadership, leadership, leadership

En filigrane, le leadership des dirigeants et des enseignants est essentiel. Selon le chercheur Emmanuel Poirel3, il y a « un lien significatif entre la maîtrise de l’anxiété exercée par la direction, sa capacité à reconnaître cette émotion chez son personnel et à l’aider à la gérer, et la manifestation de son leadership. » En plus de la joie ou de la satisfaction exprimée par les leaders, ajoutons de bonnes doses de créativité, d’écoute, de confiance mutuelle, de vision partagée, d’humilité, de rigueur intellectuelle, d’outillage et de processus aidants, de monitorage pour guider les actions et beaucoup de bienveillance. Bref, les leaders dans une école sont bien plus que des gestionnaires, ils et elles sont des faiseurs de possibles. Mais comme le masque à oxygène qui est déployé dans un avion, on prend d’abord soin de soi afin de pouvoir mieux accompagner les autres.

Bref, les leaders dans une école sont bien plus que des gestionnaires, ils et elles sont des faiseurs de possibles.

On fait quoi maintenant ?

Pour une année scolaire 2020-2021 atypique, voici quelques pistes à considérer en équipe.

Des questions à se poser4 ensemble au retour du confinement de la COVID-19 pour guider la suite des choses –

  1. Quel est un MOT pour résumer cette période de confinement ?
  2. Quelle est une MUSIQUE qui marque cette période de confinement ?
  3. Qu’avons-nous été capables de CONTINUER ?
  4. Qu’avons-nous APPRIS à faire que l’on ne faisait pas ou pas autant ?
  5. Qu’avons-nous appris sur notre capacité à nous AUTO-ORGANISER ?
  6. Qu’avons-nous appris d’important sur le plan HUMAIN ?
  7. Qu’avons-nous appris sur la COOPÉRATION à DISTANCE ?
  8. Qu’avons-nous appris de nos ENSEIGNANTS ?
  9. Qu’avons-nous appris de nos PARENTS et de nos ÉLÈVES ?
  10. Qu’avons-nous appris sur notre manière d’APPRENDRE ?

Depuis mars 2020, on a vu passer de nombreuses ressources et pistes aidantes pour l’enseignement à distance ou l’hybridation de l’enseignement, devenus pratiquement incontournables maintenant. Elles aideront sûrement tout enseignant qui, force est d’admettre, devra être prêt pour de nouveaux chamboulements affectant l’école. Les besoins de formation continue et d’accompagnement dans le temps restent présents, ce n’est pas un « one shot deal » limité à l’automne 2020.

Melanie Kitchen offre neuf pistes à considérer5 dès la rentrée 2020-2021 dans une perspective de formation à distance ou en mode hybride :

Communication
  1. Communication : les premières semaines sont à consacrer aux liens à tisser avec les apprenants et aux compétences numériques;
  2. Rapports avec les parents : viser une communication avec les parents plus étendue, ciblée et prévisible;
  3. La communication entre la direction et les enseignants : tisser les liens solides, pour le bien-être de tous.
Conception pédagogique
  1. La collaboration, ou la co-élaboration entre enseignants : une priorité aussi !
  2. Le temps en face-à-face : pour un apprentissage actif et non passif;
  3. À distance, l’élagage des contenus, avec des finalités actualisées;
  4. Des directives explicites, facile à retrouver et multimodales;
  5. Les pratiques évaluatives traditionnelles prennent le siège arrière; la rétroaction devient le chauffeur principal;
  6. Les évaluations sommatives priorisent la créativité : place aux questions non-googlables !

Conclusion

Le défi reste énorme. La géométrie est variable. L’occasion est superbe. L’initiative est avant tout humaine. Au final, c’est une école pleine de SENS aux yeux de ses acteurs, où un fort SENTIMENT D’APPARTENANCE et de BIENVEILLANCE règnent et où l’indicateur ultime demeure la RÉUSSITE GLOBALE de chaque jeune, pour un monde en chamboulement.

 

Illustration : iStock

Première publication dans Éducation Canada, septembre 2020

Pour aller plus loin :

Notes

1 Magdaline Boutros. « Les chamboulements éducatifs multiformes de la COVID-19 ». Le Devoir, 6 juillet 2020. [En ligne]. https://www.ledevoir.com/societe/education/581963/recherche-et-innovation-les-chamboulements-multiformes-de-la-covid-19

3 « Gérer ses émotions et celles d’autrui pour augmenter son leadership ». Scientifique en chef. Gouvernement du Québec, 2020. [En ligne]. http://www.scientifique-en-chef.gouv.qc.ca/impacts/gerer-ses-emotions-et-celles-dautrui-pour-augmenter-son-leadership/

4 Manuella. “Rétro 10 semaines d’école à la maison.” Griffo’Notes, 2 juin 2020. [En ligne]. http://griffonotes.com/index.php/2020/06/02/retro-10-semaines-decole-a-la-maison/5/

5 Jennifer Gonzalez. « 9 Ways Online Teaching Should be Different from Face-to-Face ». Cult of Pedagogy, 5 juillet 2020. [En ligne]. https://www.cultofpedagogy.com/9-ways-online-teaching/

Apprenez-en plus sur

Jacques Cool

Directeur du CADRE21

Aujourd’hui directeur du CADRE21 à Montréal, Jacques a travaillé en éducation au Nouveau-Brunswick pendant 30 ans ; enseignant, agent pédagogique, gestionnaire e...

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

Mon compte Rejoignez notre réseau