|
Le Réseau ÉdCan

Changer ou évoluer?

Le Réseau EdCan

Dans le sillage des célébrations du 125e anniversaire, l’Association canadienne d’éducation (ACE) lance sa nouvelle marque : Le Réseau ÉdCan.

Quand je relate la longue histoire de notre association dans la sphère de l’éducation publique au Canada, on me répond souvent : « Il est sans doute temps de changer! » Si je considère mes 41 ans dans cette même sphère, je suppose que je devrais tirer la même conclusion…


L’ACE soutient les courageux enseignants qui innovent, à l’école et ailleurs, et continue de diffuser nos résultats de recherches et nos perspectives à l’occasion de conférences provinciales, nationales et internationales. Nous avons même osé demander ce qui fait obstacle au changement en éducation. Apparemment, beaucoup se posent la question, mais hésitent à en débattre publiquement. Du reste, on nous reproche parfois de consacrer trop d’énergie aux problèmes systémiques et trop peu à ce qui fonctionne. En réalité, nous mettons en valeur ce qui fonctionne et nous nous interrogeons sur ce qui ne fonctionne pas.
Voilà sept ans que je suis président-directeur général de l’Association qui devient, donc, Le Réseau ÉdCan. Pendant ce temps, j’ai eu l’honneur de rencontrer un grand nombre d’enseignants créatifs et imaginatifs, profondément dévoués à la réussite de leurs élèves. Ils me semblent se diviser en trois groupes :
1. Ceux qui estiment qu’il n’y a rien à redire au contexte actuel de l’éducation, au Canada, à quelques détails près;
2. Ceux qui trouvent que le système actuel nuit à l’innovation, au changement ou à toute transformation, et qui proposent donc de redéfinir intégralement l’enseignement et l’apprentissage;
3. Ceux, enfin, qui prônent un système hybride, combinant le meilleur des méthodes traditionnelles et une saine dose d’innovation.
Où se situe le Réseau ÉdCan à cet égard? Où vous situez-vous?
Mais d’abord une autre question :
Qu’est-ce que nous voulons? Changer ou évoluer?
Quelle est la différence? Voyons quelques définitions. Changer : rendre ou devenir différent; remplacer une chose par une autre. Changement : acte ou fait de rendre ou de devenir différent. Évolution : développement progressif, souvent d’une forme simple à une forme plus complexe.
Toutes deux désignent des processus remarquablement différents, qui tendent toutefois vers des résultats remarquablement similaires. La recherche fait largement état d’une résistance généralisée au changement. Le facteur « résultat inconnu », soit la crainte que le changement amène le pire et non le meilleur, est très dissuasif. Ce facteur d’« incertitude » est un obstacle de taille. Si on y ajoute la prévalence croissante de l’« usure par excès d’initiatives1 », on comprendra aisément pourquoi le changement a été et reste difficile à concrétiser en éducation.
Ce constat devrait nous amener à concevoir des stratégies d’évolution, plus lentes, mais plus naturelles. Difficile de prévoir où nous aura menés cette évolution d’ici quelques décennies, mais permettez-moi de m’y essayer. Les écoles existeront toujours, mais seront davantage intégrées aux structures communautaires. L’apprentissage et l’enseignement seront un partenariat authentique entre des personnes qui dispensent des connaissances et les personnes qui les reçoivent. Il sera intéressant de suivre l’évolution de la définition des mots « enseignant » et « élève ».
Je fonde mes prévisions sur ma première année d’enseignement, en 1976. Le film 2001 : Odyssée de l’espace n’avait alors que huit ans et nous étions convaincus que l’atterrissage sur Jupiter était l’affaire d’un quart de siècle au plus. Avec le recul, je peux affirmer qu’en 41 ans, il y a eu une évolution réelle, mais peu de changements notables.
Ce qui me ramène au Réseau ÉdCan. Il ne s’agit pas que d’un nouveau logo. Avec ce magazine, nos fiches d’information et nos activités, nous souhaitons offrir une tribune favorable à ces conversations difficiles mais nécessaires sur la meilleure façon d’employer la recherche pour améliorer l’apprentissage. C’est un exemple d’évolution, riche en possibilités et en perspectives stimulantes pour nous tous et pour notre quête d’une éducation de qualité incomparable pour nos enfants.
Photos : gracieuseté de Ron Canuel
Première publication dans Éducation Canada, juin 2017


1 Effets physiques et psychologiques à long terme causés aux enseignants par les changements constamment apportés aux activités en classe et aux résultats attendus. Ces changements se succèdent depuis vingt ans et entraînent un scepticisme et des hésitations croissantes parmi le personnel enseignant.

Apprenez-en plus sur

Ron Canuel

Ron Canuel

Ron Canuel is the former President and CEO of the Canadian Education Association during. He has over 40 years of experience in the public education sector. As the former Director General of the Easter...

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau