|
Recherche

Cette fascinante machine qu’est le cerveau humain

Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous accomplissons une tâche cognitive? Le cerveau humain, cette fascinante machine constituée de milliards de neurones et de synapses, ne cesse de nous étonner. La plasticité cérébrale recèle de nombreux secrets pour l’enseignement et l’apprentissage que la neuroéducation tente de décoder. Pour cette édition consacrée à la neuroscience, je tiens à remercier chaleureusement Pr. Steve Masson, Ph.D., qui a été notre conseiller spécial à la rédaction. Spécialiste reconnu en neuroéducation, il nous invite à « Mieux comprendre le cerveau pour mieux enseigner » tout en demeurant prudent et vigilant face aux nombreux mythes entourant cette science.

En formation initiale, nombreux sont les cours dédiés à la didactique des matières, à la description des différents stades de développement de l’enfant et de l’adolescent, aux technologies de l’information et de la communication, à la coopération avec l’équipe-école, à la façon d’adapter ses interventions aux besoins des élèves, à un enseignement pluriel et diversifié pour une population scolaire multiculturelle ou défavorisée, etc. Tout ceci est fort valable. Cependant trop peu de cours permettent de comprendre le fonctionnement du cerveau et de saisir comment se développent l’imagerie mentale, la mémoire de l’apprenant, sa capacité à traiter l’information et à encoder de façon permanente les informations essentielles à son développement. Et pourtant! Identifier et mesurer les effets de l’apprentissage sur le cerveau et les types d’enseignement les plus compatibles avec son développement ne sont pas des tâches de tout repos! Heureusement, de plus en plus d’universités s’intéressent aux avancées des sciences cognitives et de la neuroéducation qui se conjuguent à celles de la pédagogie en offrant de nouvelles opportunités d’enseignement adapté.

Il est important d’avoir des assises solides pour aider les élèves à surmonter les difficultés d’apprentissage vécues en lecture, en écriture, en mathématique ou en science. Intervenir adéquatement face aux problèmes d’adaptation scolaire, qu’il s’agisse de dyslexie, de dysorthographie, de problème de concentration ou de mémoire est fondamental. Être mieux informé des causes biologiques à l’origine de tous ces maux est tout aussi essentiel. Et lorsque l’enseignant parvient à améliorer ses stratégies d’enseignement en les adaptant aux besoins et aux capacités du cerveau de l’apprenant, il en ressent une grande fierté. Il réalise l’importance de son rôle et sait surtout qu’il a activement contribué à la construction identitaire de chacun de ses élèves.

Écrivez-nous!

Transmettez vos lettres ou propositions d’articles à redaction@cea-ace.ca ou indiquez vos commentaires dans la version en ligne d’Éducation Canada, à : www.cea-ace.ca/fr/educationcanada


Photo: Dave Donald

 

Première publication dans Éducation Canada, septembre 2015

Apprenez-en plus sur

Yolande Nantel

Yolande Nantel

Yolande Nantel est la rédactrice en chef francophone d’Éducation Canada.

Yolande Nantel is the French Editor of Education Canada.

Découvrir

Il vous reste 5/5 articles gratuits.

LOGIN Rejoignez notre réseau