|
Design technopédagogique, Le Réseau ÉdCan, Leadership, Opinion, Pratiques prometteuses

Alors, qu’est-ce qui fait obstacle au changement en éducation?

Il est temps de remettre en question les vieilles hypothèses sur l’enseignement et l’apprentissage

Au moment de la rentrée scolaire, un nombre croissant de parents veulent savoir pourquoi on trouve encore des tableaux, des rangs de pupitres et le « sage sur la scène » dans nos salles de classe. Qu’avons-nous à leur répondre? Chantons-nous tous la même chanson? Et si nous n’avions que des mythes contradictoires et des idées fausses à leur offrir? Quelles que soient les conclusions des recherches sur l’apprentissage au 21siècle, bon nombre d’éducateurs et d’éducatrices ne veulent rien changer à l’éducation publique. Pour justifier leur position, ils s’appuient sur une vieille hypothèse : nous faisons la classe de la même façon depuis toujours, alors mieux vaut maintenir le cap. 

Dans le cadre de mon travail, j’ai la chance de rencontrer des éducateurs et des éducatrices qui montent des projets fascinants, susceptibles de changer la donne. Or, ces projets ne sont jamais déployés dans leur milieu scolaire. Nous avons au Canada des milliers de leaders brillants qui repoussent constamment les frontières de l’innovation dans leurs écoles. Malheureusement, ils sont aux prises avec un système qui étouffe la créativité, l’audace et la pensée critique. Alors que nous devrions avancer d’un pas décidé, nous continuons à regarder derrière nous.

[ibimage==5063==Original_size==none==self==null]

CC photo par: Daryl_Mitchell

Vos outils d’apprentissage sont-ils les mêmes aujourd’hui qu’il y a dix ans ou même cinq ans? Quand j’allais à l’école, j’utilisais des manuels scolaires et un crayon pour apprendre. Et c’est encore ce qu’utilisent la plupart des élèves en 2013! Pourquoi ne dotons-nous pas tous les enseignants et les élèves des outils nécessaires pour favoriser un apprentissage qui est de son temps?

La structure de l’éducation est-elle en soi un obstacle à l’innovation? Le système d’éducation témoigne-t-il d’une certaine sagesse organisationnelle? Laisse-t-il   place à la créativité et à l’esprit d’initiative?

Depuis sa fondation, l’Association canadienne d’éducation sert de « lieu de rencontre » pour les leaders de tous les coins du pays dans le domaine de l’éducation. Le thème de notre colloque de 2013 – Qu’est-ce qui fait obstacle au changement en éducation?a résonné chez les enseignants, les administrateurs, les représentants des ministères de l’Éducation et d’autres intervenants. Leur enthousiasme nous oblige à changer le lieu de la conférence pour répondre à la demande.

L’ACE veut se doter d’un projet d’avenir pour vous aider à aplanir les obstacles à la transformation du système scolaire. Comment réinventer nos méthodes traditionnelles? Qu’est-ce qui nuit à la transformation de l’éducation publique au Canada? Quelles contraintes nous empêchent de changer notre approche à l’enseignement? À quelles idées nous accrochons-nous? L’ACE n’a pas toutes les réponses. Nous comptons toutefois sur vous pour nous les fournir au cours des semaines à venir, que ce soit sur notre blogue ou notre compte Twitter (@cea_ace). Vos commentaires serviront de tremplin au dialogue qu’il faudra entretenir d’ici le colloque de Calgary, les 21 et 22 octobre prochains.

Amorçons ce dialogue dès maintenant! Réfléchissez d’abord à votre perspective concernant l’éducation et parlez-nous ensuite des obstacles qui barrent la route au changement.